Pour Montpellier, Olaf Rokvam veut « reprendre la ville en main »

Pour Montpellier, Olaf Rokvam veut « reprendre la ville en main »

« Allez, là c’est l’heure de mon petit kawa ! ». Djamel Boumaaz vient de finir sa conférence de presse.

D’un pas alerte, il s’avance vers le bar pour se servir un café et, poliment en propose un à chaque personne présente dans les locaux du Club de la Presse à Montpellier. À un détail près, l’élu sortant Front National n’était pas l’invité principal du site. C’était Olaf Rokvam qui avait convié la presse pour présenter sa liste aux municipales à Montpellier. Oups…

Il est 10h40. La conférence de presse du chef de file du Rassemblement National a duré une heure pile. Et si on a entendu le son de la voix du leader frontiste, au maximum durant 8 à 9 minutes, c’est déjà presque un record, tant l’élu municipal sortant s’est accaparé la parole, aux dépens de son propre leader. Mais pour dire quoi ? À peu près tout…

Élu sortant veut dire membre d’une assemblée majeure depuis plusieurs années, en l’occurrence 6 ans pour le conseiller municipal, Djamel Boumaaz. Figurant déjà en bonne position sur la liste conduite par France Jamet, le conseiller sortant repart pour un tour. Il est pour cette élection, en 3e position sur la liste d’Olaf Rokvam.

Ce dernier n’est pas élogieux ni critique envers son colistier. À peine lui reconnait-il ce talent d’être « particulièrement clivant » et s’en explique sans ambages. « Un homme comme Djamel ne laisse pas indifférent. Soit on l’aime comme il est, soit on le déteste ». Pour ceux qui le détestent, les raisons de le haïr ces derniers temps se sont multipliées.

Conscient de ses « erreurs », Djamel Boumaaz est revenu sur l’une d’entre elles, pas la moins marquante dans l’esprit des Montpelliérains. « J’assume tout ce que j’ai fait et notamment d’avoir baissé le drapeau de la communauté LGBT lorsqu’il était en hauteur à proximité de l’hôtel de ville. Là j’ai fait une erreur, je n’aurais jamais dû l’enterrer. J’aurais simplement dû le récupérer, mettre un petit ruban autour et le remettre à Philippe Saurel, lors du conseil municipal suivant ». Les membres de la communauté Lesbienne Gay Bi Trans (LGBT) à Montpellier apprécieront, ou pas, ces explications tardives. Tardives ? C’est peu de le dire. Ces faits-là remontent au mois de mai 2016.

Toujours un peu provocateur, Djamel Boumaaz reconnaît avoir postulé au début de la campagne pour faire partie de la liste « Nous Sommes » aux côtés d’Alenka Doulain. Réelle volonté de changement ou pure provocation ? Le colistier Rassemblement National assume pleinement d’avoir été à nouveau dans la provocation. Il souhaitait « simplement voir jusqu’où ce mouvement dit citoyen, irait dans sa logique pleinement citoyenne ».

Rien n’indique donc à ce jour que le père de famille qu’est Djamel Boumaaz ne réitérera pas, s’il est réélu conseiller municipal aux côtés d’Olaf Rokvam, les « provocations » dont il a été l’auteur lors de son premier mandat de conseiller municipal, aux côtés de France Jamet…

Liste « Rassemblement pour Montpellier » :

  1. Olaf Rokvam
  2. Laetitia Brun
  3. Djamel Boumaaz
  4. Marie Lacapelle
  5. Fabien Dos Santos
  6. Vanessa Poggi
  7. Thierry Tsagalos
  8. Jennifer Maffre-Baugé
  9. Hamza Ourahou
  10. Nadine Therond
  11. Jean Yves Blaes
  12. Marie Noëlle Guerder
  13. Christophe Duroux
  14. Renée Guabello
  15. Nicolas Lauron
  16. Flavia Mangano
  17. Jason Khalifat
  18. Maguelone Gousseau
  19. Didier Stoss
  20. Arlette Habinhgy
  21. Robert Beaufils
  22. Agnieska Wysocka
  23. Alex Frederiksen
  24. Germaine Rouvière
  25. Roland Motte
  26. Anne-Marie Carreres
  27. Yves Carlos
  28. Joséphine Gavila
  29. Richard Condamin
  30. Danielle Bouard
  31. Florian Marek
  32. Rosemonde Marelli
  33. Philippe Chanson
  34. Tiphaine Casati
  35. Jérôme Casanova
  36. Nathalie Mas
  37. Francesco Pesco
  38. Florbela Coelho Miranda
  39. Cyrille Vanghelle
  40. Hélène Pastor
  41. Georges Noto
  42. Solange Viguier
  43. Jacques Salzani
  44. Hélène Stefanelli
  45. Georges Query
  46. Mylène Schmitz
  47. Pascal Lacoste
  48. Patricia Salvatori
  49. Lucien Pavia
  50. Geneviève Lebouteiller
  51. Loïc Jouault
  52. Josiane Barthod
  53. Didier Berger
  54. Denise Perret
  55. Bruno Iachella
  56. Odette Calafat
  57. Jordan Besse
  58. Geneviève Orto
  59. Jacques Rouchez
  60. Solène Perazzini
  61. Hughes Dardier
  62. Charlotte Salvatori
  63. Patrick Suau
  64. Joanna Molecka
  65. Eric Biffe