[VIDEO] Encore un grand oral, celui de ce matin était organisé par La Tribune, Vià Occitanie et le think tank « Voies Civiles ». Clothide Ollier oubliée ou zappée tenait à le faire savoir à l’entrée du domaine de Verchant, où se déroulait  l’oral de certaines têtes de liste.

7 candidats face au monde économique

Épinglés sur des tabourets trop hauts, jambes ballantes, rétroprojecteur dans la figure, certains candidats étaient donc invités à présenter leur point de vue sur la thématique de l’économie et de l’attractivité du territoire, ou encore sur la gouvernance et la place de la société civile. Points de vues, qu’ils ont largement partagés sur leurs réseaux sociaux. Dehors, Clothilde Ollier candidate à la mairie de Montpellier contestait son éviction.

VIDÉO : « Deux critères soi-disant objectifs avaient été retenus. Le premier, être candidat d’un parti politique. Le deuxième, être parmi les candidats importants dans les sondages […] Ces deux critères n’ont pas été respectés »

Pourtant la salle de cet oral aurait pu s’ouvrir à de nouveaux arrivants, car Olaf Rokvam le candidat du RN à Montpellier a préféré partir, invoquant l’absence du maire sortant : Philippe Saurel. Le candidat a « décidé de ne plus participer à aucun débat avec les autres candidats jusqu’au premier tour des municipales. »