Le 12 mars prochain, le musée Médard propose un « zoom » sur ses collections.

Depuis la collection des 4871 volumes datant du XIIe au XIXe siècle, légué par Louis Médard à sa ville de Lunel, le musée n’a eu de cesse de faire du livre son ADN. Une collection qui est parfois difficile d’accès, une situation que le musée a décidé de renverser.

Ainsi, pour combler la curiosité du public, le musée Médard a choisi d’instaurer un nouveau rendez-vous autour des collections. Un rendez-vous qui doit permettre, dans un court format (30 minutes pour découvrir un livre), de mettre en lumière un ouvrage et d’en présenter toutes ses particularités.

Le 12 mars prochain, le « zoom » se fera sur « L’accouchement de l’homme de Dordrecht », un ouvrage un peu « mystérieux » qui raconte qu’en 1759, un brasseur de Dordrecht, nommé Isach Slek, âgé de 32 ans se plaignant régulièrement et depuis des semaines de douleurs au ventre… aurait accouché… Un fait dont rien ne prouve l’authenticité, mais qui figure pourtant dans les chroniques médicales de l’époque… Le mystère reste donc entier !

Devenu « musée de France » en 2017, le musée Médard poursuit son projet scientifique et culturel.

Depuis plusieurs années, le musée acquiert, dans le cadre d’une politique d’enrichissement patrimonial, des ouvrages, des œuvres ou des outils orientés vers les arts et métiers du livre en lien avec sa collection.

Dans ce cadre, le musée, a pu procéder, très récemment à l’acquisition, grâce à la subvention du Fonds Régional d’Acquisition pour les Musées de France (FRAM), de l’ouvrage « Pourtraits divers », édité en 1557 et illustré par le graveur lyonnais Bernard Salomon, petit trésor très recherché des collectionneurs et l’une des productions les plus originales de la gravure française de la Renaissance. En pratique, l’exemplaire acquis par le musée Médard est assez unique, non rogné, il présente deux planches en double. Un trésor à découvrir, à partir du 6 mai 2020, lors de la prochaine exposition du musée, consacrée à Jean Hugo et à son talent d’illustrateur.

Après l’exposition du célèbre tableau « Marat assassiné – 13 juillet 1793″, « L’Histoire naturelle des Oiseaux de Buffon » fait son grand retour

Maintenant que Marat est retourné vers Versailles, après avoir enchanté 5 946 visiteurs, l’ouvrage très célèbre et rare consacré aux oiseaux de Buffon,un des trésors de la collection, fait son grand retour au musée Médard.

Une occasion, notamment, pour découvrir les différents volumes de cet ouvrage unique, et envié de toutes les bibliothèques.

Infos pratiques : Zoom sur les collections, jeudi 12 mars 2020 à 16h30
Pour un public adulte – gratuit sans réservation dans la limite des places disponibles
Le musée Médard propose des visites guidées et commentées tous les samedis matins à partir de 10h30.
Musée Médard – 71 place des Martyrs de la Résistance