Cette semaine, La Carmagnole organise trois soirées thématiques pour mieux faire vivre l’expression montpelliéraine. 

La Carmagnole est un lieu associatif où l’on organise : événements culturels, sociaux et politiques, à travers des conférences-débats, projections, et aussi concerts.

Conférence-débat sur l’Algérie, mercredi 4 décembre à 18h

Le 16 février 2019 débutait en Algérie le « hirak » (الحراك, le mouvement). Déclenché à l’origine pour protester contre la présentation du président Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat ce mouvement d’une ampleur inédite a, en quelques jours, pris une tournure révolutionnaire.

En quelques semaines ce mouvement a permis bien des avancées parmi lesquelles la mise à l’écart des affaires politico-financières de la famille Bouteflika et d’un certain nombre d’affairistes corrompus.

Aujourd’hui, neuf mois ont passé et c’est tous les fondements, sur lesquelles repose le système politique algérien, qui est dénoncé par tout un peuple toujours debout. Le « hirak », mouvement exemplaire, suscite à travers le monde un sentiment d’étonnement et d’admiration croissante. Chaque semaine, en dépit des mesures prises pour limiter leur liberté de circulation, les Algériens continuent de descendre dans les rues de leurs villes pour manifester que, cette fois, ils ne lâcheront rien.

Dans le cadre du cycle « l’Algérie au Cœur », la Carmagnole organise  une conférence-débat sur le « hirak » » animée par le juriste, écrivain et militant associatif Bachir Dahak.

Bataille des retraites, le 5 décembre

Le 5 décembre 2019 est le premier jour de la mobilisation contre la réforme des retraites sauce Macron-Delevoye, premières mobilisations, premières manifs, premières AG sectorielles…

La Carmagnole invite en cette journée du 5 décembre, chaque manifestant à faire un point secteur par secteur, boîte par boîte et d’échanger ensemble sur la suite.

La radio comme outil politique, avec Antoine Chao, vendredi 6 décembre à 19h

De « Radio Londres » aux actuelles radios chiliennes de résistance en passant par la radio rwandaise au moment du génocide ou « Lorraine cœur d’acier », la radio de lutte de la CGT dans les années 70, l’histoire française et internationale souligne combien la radio a un rôle dans les transformations sociales.

Antoine Chao, reporter et journaliste a sillonné le monde pour faire entendre ceux qui font bouger les lignes. Réalisateur puis reporter à « Là-bas si j’y suis », avec Daniel Mermet, producteur ensuite de feu « Un bruit qui court » et désormais toujours (radio-) actif avec « C’est bientôt demain », un instantané des mobilisations en cours tous les samedis soir sur France inter, il est aussi le père de « Radio Uz » ou « La radio des suds », des radios nomades et éphémères qui donnent la parole à ceux qui ne la prennent pas assez !

La Carmagnole propose vendredi soir, au grand public d’entendre des extraits de son montage pour la SCAM (Société civile des auteurs multimédia) et l’INA (Institut national de l’audiovisuel), « Refaire le monde, une immersion sonore et politique dans les archives de la radio » et échanger avec celui qui donne du sens avec des sons, sur sa vision de la radio.

Infos pratiques : 10 Rue Haguenot, 34070 Montpellier