Montpellier : Exposition « Mutual Warming », du 30 novembre au 19 décembre à l’Espace Saint-Ravy

Illustration Espace Saint Ravy (Ville de Montpellier)

« GLO » d’Alizée Quitman et d’Henri-Pierre Lecluse, plateforme originale qui interroge notre contemporanéité immédiate, notre rapport au corps et au monde à travers le digital et la médiatisation est la 5e exposition de la saison, à découvrir à lEspace SaintRavy.

À travers « GLO », le duo d’artistes cherche à questionner l’humain en devenir, à travers la vision d’un point de rupture, amené par l’accélération de l’évolution technologique de notre civilisation. « GLO » ne pose pas un constat d’urgence, mais au moins la nécessité de traiter de notre environnement immédiat.

À travers cette exposition les deux artistes cherchent à mettre en lumière le mode de vie contemporain, celui qui a intégré le digital, pour interroger ce qui fait Homme. Dans un monde connecté, où l’on parle de transhumanisme, le corps a-t-il encore sa place ?

En 2018, les artistes avaient déjà mis en place le projet State-e.cctv, afin de traiter de la diffusion et de la profusion d’informations relayées par les médias. Installation critique de la mécanique médiatique, elle a précédé MALLAX® projet créé avec Sonic Ornaments Studio, et basé sur l’hypnose.

Alizée Quitman est née en 1991 à Montpellier. Elle vit et travaille à Bruxelles. Elle a étudié à l’École nationale supérieure des arts visuels de La Cambre où elle a obtenu son diplôme en 2017 en gravure et Image imprimée et a tourné sa pratique vers la sculpture et l’installation, empruntant au langage esthétique d’une génération envahie par les nouveaux médias.

Henri-Pierre Lecluse est un architecte né en 1991 à Coutances. Il vit et travaille à Bruxelles et Paris. Il a obtenu son diplôme de l’ENSA Versailles en 2018. Il travaille actuellement en tant qu’artiste et est designer.

Infos pratiques : Exposition « Mutual Warming », du 30 novembre au 19 décembre à l’Espace Saint-Ravy