L'Occitanie, c'est aussi la Région du fromage

La liste citoyenne Alternative Sétoise peut se réclamer du soutien et de l’engagement de La France Insoumise (LFI). Le 30 octobre a été publié la liste des 272 premières communes dont la démarche a été validée par le comité électoral de LFI. Sète en fait partie.

Dans un contexte de crise politique marqué par l’abstention et l’aspiration croissante du peuple à l’exercice de sa souveraineté, La France insoumise œuvre à la fédération populaire de celles et ceux qui veulent favoriser l’implication citoyenne du plus grand nombre pour relever les défis écologiques et sociaux auxquels nos communes sont confrontées.

À Sète, La France insoumise a participé à la création d’Alternative Sétoise en juillet, comme à l’élection de la tête de liste et de ses dix premiers candidats le 12 octobre.

La première de trois vagues de candidats élus sur la liste correspond à nos souhaits de liste citoyenne avec 60 % de candidats qui ne soient pas membres de partis ou mouvements et 40 % qui en soient membres. Pour atteindre cet objectif nous n’avons présenté que deux candidates LFI, lors de la première vague.

Nous soutenons ce processus citoyen et celle qui occupe la responsabilité de tête de liste pour le mener à bien, Véronique Caluéba, élue parmi les quatre candidats se présentant à ce poste.

Deux candidates de la France Insoumise se présentaient à cette votation du 12 octobre : Ghyslaine Gélys, auxiliaire de vie, et Madeleine Estryn, médecin du travail et de santé publique.

Elles ont été élues et agissent d’ores et déjà à l’intégration du plus grand nombre de Sétoises et Sétois possible dans la préparation du programme et dans l’accueil de nouveaux citoyens sur cette liste encore ouverte.

C’est ainsi que nous entendons restaurer la souveraineté des habitant·es et, en siégeant ensemble au conseil municipal, décider par nous-mêmes de ce qui est bon pour toutes et tous à Sète.

La France Insoumise
Comité d’appui aux élections municipales à Sète