Michaël Delafosse, Président du groupe d’opposition La gauche pour Montpellier, a adressé, ce jour, une lettre ouverte au Maire Philippe Saurel au sujet du Sommet des Maires du Pacte de Milan.

Le 5e Sommet des Maires du Pacte de Milan a eu lieu du 7 au 9 octobre à Montpellier. Sur place 67 élus locaux du monde entier sont venus échanger autour du thème de l’alimentation durable.

Le groupe d’opposition demande dans un courrier que le coût réel de la manifestation soit communiqué aux Montpelliérains.

Annonce - Pub - Advertisement

« Monsieur le Maire, Monsieur le Président,

Le Sommet des Maires du Pacte de Milan, « forum d’échange de bonnes pratiques sur les questions alimentaires » vient de s’achever après trois jours de réunions au Corum à Montpellier.
Le groupe d’opposition « La gauche pour Montpellier » souhaite que vous communiquiez aux Montpelliérain-e-s le coût réel de cette manifestation qui était à la charge exclusive de la Ville.
Le devoir de transparence quant à l’utilisation de l’argent public et l’exigence d’une gestion maîtrisée des dépenses publiques vous imposent de nous informer du bilan de ce  Sommet et du budget qui lui a été imparti.
Différents chiffres ont été publiés dans la presse, avec un budget annoncé variant de 250 000€ à 350 000 €. Alors que plus de 200 Maires et élus étaient annoncés fin août 2019, une soixantaine d’élus, dont vingt maires, étaient finalement présents.
Plusieurs associations et citoyens Montpelliérains dénoncent une vaste opération de communication de la Ville.
Les Montpelliérain-e-s ont le droit de connaître le montant précis et l’impact réel de ce Sommet dont « la faible portée politique » est soulignée dans un article du quotidien national Le Monde en date du 8 octobre.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées.

Michaël Delafosse »

Annonce - Pub - Advertisement