[VIDEO & ITW] Neutralité des élus sur les questions religieuses, c’est ce que demande la Fédération Départementale des Libres Penseurs de l’Hérault.

À l’initiative de cette fédération, étaient réunis en conférence de presse vendredi, Muriel Ressiguier, Nelly et Pascal Lacince pour La France insoumise, Francis Cauvy pour BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions), Alain Doudiès pour la Ligue des Droits de L’Homme, Jean-Paul Cros et Alban Desoutter pour la FNLP-Hérault, pour répondre à la nouvelle prestation de Philippe Saurel lors des fêtes de la Saint Roch.

« Les saints ne sont pas des dieux »

C’est le feuilleton du mois d’août à Montpellier. Le maire aime à fêter Saint Roch, son discours de l’année précédente reste une leçon : « certains ne connaissent pas trop l’histoire […] Les saints ne sont pas des dieux, ce sont des hommes qui sont vénérés pour leurs actions, leurs engagements… » Roch de Montpellier le médecin, et autres Maguelone et Guilhem sont l’histoire même des familles de la ville, et qui veut y toucher « devra passer sur mon corps », avait exprimé Philippe Saurel sur les marches de l’église. Renouvelé cette année, l’astucieux marketing politique que de revêtir l’habit d’un croisé des temps modernes pour sauver les traditions, sans pour autant parler d’invasion, donne une tonalité “juste”, à quelques encablures d’une échéance électorale. En y ajoutant une Vierge noire, qui viendrait se loger sur les armoiries de la ville, la saison est bien relancée pour que vivent les polémiques.

Annonce - Pub - Advertisement

« Montpellier n’a pas de religion particulière, Montpellier respecte l’ensemble des citoyens »

Pour Alban Desoutter, membre de la FNLP-Hérault, il était important de préciser que : « la République ne reconnaît pas les communautés, il peut en exister, mais elle ne les reconnaît pas. Nous souhaitons que Montpellier ne soit pas une ville qui en France imprime un saint officiel à sa ville et une religion officielle. Montpellier n’a pas de religion particulière, Montpellier respecte l’ensemble des citoyens […] Au nom du respect de la loi 1905, nous indiquons que la subvention qui a été versée pour l’organisation des messes, et des processions est parfaitement illégale, comme la présence des élus en écharpe dans les processions religieuses est contraire à la lettre, et à l’esprit de la loi de 1905. »

ITW Alban Desoutter, membre de la FNLP-Hérault :

De son côté, Muriel Ressiguier, députée de l’Hérault précise : « ça fait plusieurs années que nous l’interpellons (Philippe Saurel) et ça ne fait plus rire personne […] S’il veut se pencher sur les vraies préoccupations des Montpelliérains, qu’il s’interroge sur les difficultés à se loger, sur le chômage, et sur un urbanisme qui devient complètement délirant. »

ITW Muriel Ressiguier, députée de l’Hérault :

L’appel au ciel

La foi et les intentions se glissent parfois dans les mots, la petite phrase prononcée par le maire laisserait peu de doutes sur sa candidature aux municipales : « si le ciel, qu’on y croit, ou qu’on n’y croit pas, pouvait nous donner encore un peu de temps pour travailler avec la ville et avec vous… » à suivre donc, sur les armoiries de la ville, le maire sortant proposerait une Vierge noire, peut-être que le maire entrant proposera une éolienne, un pédalo, un ballon de rugby ou un glaive qui sait… Sur les marches de l’église Saint Roch, les épisodes sont toujours intrigants.

Annonce - Pub - Advertisement