Avec 20%, les Montpelliéraines et les Montpelliérains ont placé les écologistes en deuxième position de ces élections européennes. Jusqu’à plus de 30 % dans certains quartiers.

Cette vague verte européenne n’est qu’un début.

Elle témoigne d’une attente forte pour une Europe plus écologique, plus solidaire, plus démocratique.

Elle témoigne d’une attente aussi pour Montpellier.
L’écologie sera la clé du scrutin municipal.

Pour une ville plus verte.
Pour une ville qui donne la priorité aux mobilités non polluantes.
Pour une ville à taille humaine.

Ce succès nous oblige.
Les écologistes répondront présents.

Manu Reynaud
Porte-parole d’EELV (Europe écologie les verts)
Montpellier