Israël-Gaza : 560 plaintes individuelles auprès de la Cour Pénale Internationale pour des crimes de guerre

Ce matin (9h heure française / 10h heure de Gaza), doit avoir lieu à Gaza une conférence de presse pour annoncer le dépôt de 560 plaintes individuelles auprès de la Cour Pénale Internationale pour les crimes de guerre : d’homicide et tentative d’homicide, du fait des tirs israéliens sur les manifestants Palestiniens.

Cette plainte résulterait d’une coopération étroite entre une équipe à Gaza et des avocats français. Les faits auraient été collectés depuis décembre 2017.

Déjà mercredi, le bureau de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) avait exprimé sa « grave préoccupation » concernant les violences à la frontière entre la bande de Gaza et Israël et n’avait pas exclu d’enquêter sur d’éventuels crimes qui pourraient être commis :  « Toute nouvelle suspicion de crime commis dans le contexte de la situation en Palestine pourrait être soumise à l’examen juridique du bureau ».

VOIR AUSSI : Israël-Gaza : condamnations aussi nombreuses qu’inefficaces

L’ONG Reporters sans frontières (RSF) a de son côté appelé en début de semaine la Cour pénale internationale à enquêter sur des « crimes de guerre commis par l’armée israélienne contre des journalistes palestiniens ».