Suite à l’émission Cash investigation, Ce mercredi la conférence de presse avec Sébastien Berthaut-Clarac, et les avocats de l’association Eau Bien Commun Gard, maitre Pierre-Henry Blanc et maitre Zéhor Durand, pose les enjeux. Ils aimeraient que le président de Nîmes Métropole exige des comptes auprès de la Saur. En l’absence de réactions et de décisions, ils iront devant la justice.

Retour sur le programme télé

Question Com’, il ne s’en est pas trop mal tiré, Yvan Lachaud. Élise Lucet c’est du poids lourd et elle ne l’a pas mis KO. Même s'il est resté coi et un peu perdu. Alors, oui ! Il a pris des coups, mais il a su encaisser. Sa stratégie : faire comme s’il venait tout juste de prendre les commandes de Nîmes métropole et remercier la journaliste des informations qu’elle venait de lui apporter, en promettant d’agir très bientôt. Enfin ! si tout cela s’avérait exact. Face à Cash investigation, c’est un bon choix que ce rôle de l’élève qui n’a pas bien fait ses devoirs, mais qui promet de s’appliquer pour son prochain examen. Repentance et promesse, c’est plus efficace que la fuite pour garder une bonne image.

Comme l’affirmait Laurent Solly, directeur adjoint de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 : « La réalité n'a aucune importance, il n'y a que la perception qui compte »



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :