Communiqué conjoint d’Emmanuelle Ménard, députée de l’Hérault et de Robert Ménard, maire de Béziers.

Béziers, jeudi 15 mars 2018.

Comme la plupart des élus du Biterrois, nous avons appris par un courrier émanant du personnel d’EDF Énergies Nouvelles que cette société envisageait de regrouper l’ensemble de ses services héraultais à Montpellier, fermant – ou réduisant de façon drastique – les sites de Colombiers et de Béziers. Au total, pas moins de 200 emplois seraient ainsi supprimés dans l’ouest Hérault.

Alors que notre territoire multiplie les initiatives et les efforts pour combattre un chômage supérieur à la moyenne nationale, ce projet s’apprête à rayer d’un trait de plume toute une activité créatrice d’emplois et porteuse d’avenir.

Nous avons immédiatement interpellé la Direction de l’entreprise pour lui faire part non seulement de notre incompréhension, mais surtout de notre stupéfaction devant une telle façon de faire et pour tenter bien sûr de trouver des solutions. Nous avons également saisi les ministres concernés, Nicolas Hulot et Bruno Lemaire, afin de leur faire part de notre grande inquiétude à ce sujet.

Pour tenter de justifier ce choix, le directeur régional a expliqué au quotidien local que « Colombiers a été expertisé et il s’avère que ce site est relativement inapproprié pour accueillir le surplus de Béziers et ne pourrait pas subir la croissance qu’on entrevoit. »

Le Biterrois offre bien évidemment de nombreuses zones d’activités tout à fait susceptibles d’accueillir les différents services concernés. Encore faudrait-il que la direction d’EDF Énergies Nouvelles prenne la peine de s’en préoccuper et d’interroger les autorités compétentes à ce sujet. Nous sommes tout à fait disposés, comme nous le lui avons d’ailleurs indiqué, à examiner ces différents lieux avec la direction EDF Énergies Nouvelles.

Service Communication
Ville de Béziers