René Revol, Maire de Grabels France Insoumise et suppléant de la députée de la France Insoumise, Muriel Ressiguier, revient sur cette affaire à notre micro.

C’était le feuilleton de l’été, mais peut-être l’avez-vous raté ? Rattrapage avec lemouvement.info

Au mois de juillet et à la suite des élections législatives, le Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole, divers gauche, Philippe Saurel décida de politiser la métropole, conditionnant la participation à l’exécutif à l’adhésion à son groupe politique « La République en Marche et apparentés », mettant ainsi fin, unilatéralement, au « pacte de confiance » d’une liste « citoyenne » qui gouvernait jusqu’alors Montpellier Méditerranée Métropole.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :