économie bourse déconfinement

2021 sera-t-elle l’année d’un record de dividendes versés aux actionnaires ? Les paiements devraient progresser de 15,6% à 1.460 milliards de dollars, une bonne santé impressionnante en temps dit : « de crise. »

15,6% : c’est ce que prévoit le gestionnaire d’actifs Janus Henderson Group PLC dans une étude publiée hier, lundi 15 novembre. « Les dividendes se rétablissent plus rapidement que prévu, du fait de l’amélioration des bilans des entreprises et d’un optimisme accru pour l’avenir, » souligne Ben Lofthouse dans un communiqué.

Janus Henderson Group PLC est un gestionnaire d’actifs mondial indépendant. La société est spécialisée dans l’investissement actif dans toutes les catégories d’actifs. La société opère à travers plusieurs lignes de produits, canaux de distribution et régions géographiques. Elle mène ses activités en Amérique du Nord, au Royaume-Uni (UK), en Europe continentale, en Amérique latine, au Japon, en Asie et en Australie. Selon ses experts : ce dynamisme s’explique en grande partie par les bénéfices records réalisés par les sociétés minières ces derniers mois, du fait de la flambée des prix des matières premières. Un secteur minier qui « a distribué le montant extraordinaire de 54,1 milliards de dollars de dividendes » entre juillet et septembre.

Les experts de la société d’investissement Janus Henderson estiment que les dividendes mondiaux pourraient déjà dépasser le sommet d’avant la pandémie d’ici la fin de cette année. 90 % des entreprises du monde entier ont récemment augmenté leurs dividendes, ou au moins les ont maintenus constants.

Partager l'article :