© G.Voinot.CHU Montpellier

Covid-19, 4e vague : des transferts de patients entre départements sont déjà mis en œuvre, mais l’évolution de la situation pourrait nécessiter des transferts de patients vers d’autres régions dès la semaine prochaine.

La dégradation rapide des indicateurs et l’augmentation importante des hospitalisations dans la région Occitanie ont amené l’ARS (Agence Régionale de Santé) à demander, dès mercredi, aux établissements de santé de la région de déclencher leur plan blanc. Un dispositif exceptionnel leur permettant d’adapter leur organisation, afin d’anticiper la prise en charge d’un nombre important de patients.

Le taux d’occupation dans les services de réanimation atteint 89%, et la part des patients covid dans ces services représentant aujourd’hui 31 % des capacités. Plus de la moitié des nouvelles admissions pour covid concerne des personnes de moins de 60 ans. La grande majorité des patients admis sont insuffisamment ou non vaccinés.

70% de protection après la première dose et 90% après la seconde dose

L’efficacité des vaccins est reconnue dans leur capacité à protéger contre les formes les plus graves de covid et les covids longs : il y a plus de 70% de protection contre les formes graves après la première dose et plus de 90% après la seconde dose, quel que soit le vaccin.

« Plus que jamais la vaccination reste notre atout majeur. Pour se protéger et protéger les plus fragiles, faites vous vacciner maintenant et respectez les gestes barrières, » explique l’ARS dans son communiqué.

Au 06 août 2021, l’Occitanie compte 936 hospitalisations en cours (+133) dont 211 en réanimation et soins critiques (+41). Depuis mars 202, il y a eu 4 672 décès à l’hôpital (+24 en 3 jours).

6,8 millions de doses administrées en Occitanie :

Partager l'article :