Centre de vaccination à Montpellier (© AM)

À la suite de la dégradation des conditions sanitaires, le nouveau préfet de l’Hérault Hugues Moutouh a décidé de généraliser, à compter de ce jour, l’obligation du port du masque en extérieur dans le département.

Le port du masque reste facultatif, dans les 4 communautés de communes où les taux d’incidence et la dynamique virale sont plus relatives : à savoir celles Minervois au Caroux, des Cévennes Gangeoises et Suménoises, du Sud Hérault et des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc. Le masque n’est pas obligatoire sur les plages, les zones de baignade et les grands espaces naturels.

Le virus circule, à nouveau, activement dans l’Hérault, notamment son variant Delta. Le taux d’incidence augmente fortement : de 65 à 227 cas dépistés positifs pour 100 000 habitants en 7 jours, soit +250%. La tranche d’âge des 20-29 ans est la plus touchée avec un taux d’incidence qui s’élève à 552. En parallèle, le niveau des hospitalisations marque aussi une tendance à la hausse.

Le port du masque n’est pas obligatoire dans les lieux ouverts au public où le passe sanitaire est requis.

A contrario, l’obligation du port du masque continue dans les établissements recevant du public, les manifestations et rassemblements à caractère festif ou revendicatif, les transports publics, les marchés.

Partager l'article :