© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Deux sites d’agrainage illégaux sur la commune de Rivières ont été identifié les 24 et 25 avril dernier.

La pratique de l’agrainage (attirer le gibier en répandant du grain sur un terrain de chasse), contribuant à développer une population excessive de sangliers, est strictement interdite dans le Gard par arrêté préfectoral depuis 2017.

Avec environ 40 000 sangliers tués par an depuis plusieurs années, le Gard détient un record national préoccupant.

L’enquête est toujours en cours pour identifier les responsables de ces infractions. Les services de l’État ont mandaté les lieutenants de louveterie pour une opération de destruction de sangliers.

Les sociétés de chasse, qui feraient perdurer des pratiques illégales de nourrissage, seront vigoureusement poursuivies. La préfecture du Gard se réserve aussi le droit de missionner à nouveau la louveterie pour des tirs administratifs sur les territoires qui ne respecteraient pas la réglementation.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : La Ville ouvre une cagnotte pour les réfugiés afghans

La Ville de Montpellier a décidé d’ouvrir une cagnotte auprès du CCAS, le DARA (Dons Accueil Réfugiés Afghans). VOIR AUSSI : [VIDEO] Un citoyen d’honneur de la ville de Montpellier...

Occitanie : Création d’un Groupement d’Intérêt Public (GIP) « Transitions », pour transformer notre modèle agricole

Réunis en Commission permanente, vendredi 22 octobre, les élus régionaux ont adopté la création du Groupement d’Intérêt Public (GIP) « Transitions » ainsi que le lancement de deux appels à...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES