© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Notre ville vient de connaitre un soudain épisode médiatique censé annoncer un « tournant  répressif » et sécuritaire du gouvernement. Comme si celui-ci n’avait pas commencé !

Tout était en place : annonce de la venue du Président à la dernière minute pour éviter toute  manifestation (qui a quand même eu lieu), mise en scène avec le maire PS de Montpellier, le  président PS du conseil général et le sénateur PS Hassan Bourgi. Puis autre mise en scène : une  discussion du président, que personne ne pouvait approcher à moins de 500 mètres (cordons  de CRS, policiers, snipers sur les toits des bâtiments…), avec une femme voilée annonçant que  son fils ne connait pas de personne s’appelant « Pierre ».

Tout est en place pour l’annonce d’un « tournant sécuritaire » avec pour cible : les quartiers  populaires. Car ce que personne n’a relevé lors de cette visite : sept quartiers de Montpellier  sont parmi les plus pauvres de France ; de 53,8% de pauvres à Blayac jusqu’à 71% au Mail  Nord à la Paillade. En moyenne, c’est 60% des 21 000 habitants de ces quartiers qui vivent  sous le seuil de pauvreté… et encore : ces chiffres datent d’avant la pandémie ! Qu’a-t-il été  annoncé pour eux ? Du travail ? Des services publics ? Rien de tout cela !

Le choix de Montpellier n’a rien d’un hasard : en quelques mois, le maire PS a organisé la  chasse aux livreurs dans le centre-ville, la chasse aux SDF dans le centre-ville, a semé le doute  sur le tissu associatif de Montpellier avec l’instauration du chantage à la signature de la charte  de « laïcité », a récupéré l’organisation du sommet France Afrique, vitrine des intérêts des  multinationales françaises, a remis en cause le droit de grève des personnels communaux…  sans compter les quelques cadeaux fiscaux aux patrons de grandes entreprises et quelques  récompenses aux alliés de droite comme de gauche. Peut-on encore se réclamer de Jaurès sans  rougir ?

Un ordre autoritaire et liberticide se dessine : danger !

Si cette opération a eu lieu, ne nous y trompons pas, cela n’a rien à voir avec l’insécurité ou le  trafic de stupéfiants. Cela a tout à voir avec l’effondrement de toutes les conquêtes sociales et  avec la montée du chômage et de la misère. C’est un tremplin médiatique pour faire accepter le  cours liberticide du gouvernement !

En effet, utilisant cette dernière comme prétexte, le gouvernement a accéléré son projet  d’instaurer un ordre nouveau, autoritaire, où toutes les libertés sont anéanties. C’est pour cela  qu’il a instauré la loi d’urgence sanitaire, les lois jumelles LSG et séparatisme, le fichage… où  nous emmènent-ils ?

La politique de mensonges, de trucages, de destruction sociale du gouvernement aboutit à un  rejet de plus en plus important dans la population de notre pays.

Le POI, qui n’a aucun intérêt dans les élections à venir, aucun plan pour participer à des fusions  de listes avec le PS aux régionales, continuera à aider tous ceux qui n’acceptent pas ce cours  dangereux pour la démocratie, pour nos conquêtes sociales.

Qui peut sérieusement encore soutenir le Maire PS qui relaie la politique de Macron ?

Plus que jamais : aucun soutien à ce gouvernement ! Abrogation de la LSG ! Retrait de la  loi séparatisme ! Retrait des décrets de fichages des militants ! Abrogation de la loi  d’urgence sanitaire !

Le comité POI Montpellier

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Ouverture estivale exceptionnelle pour 5 Maison pour tous

Les Maisons pour tous Antoine de Saint-Exupéry, L’Escoutaïre, Léo Lagrange, Louis Feuillade et Paul-Émile Victor restent exceptionnellement ouvertes du 2 au 27 août. Des activités pour se rencontrer et s’initier...

Montpellier : Conseil Municipal du 26 juillet, « la rentrée qui s’annonce sera placée sous le signe de la protection des habitants »

Ce lundi 26 juillet 2021, 77 affaires étaient à l’ordre du jour du Conseil Municipal de Montpellier, réuni en « présentiel », mais en jauge limitée et sans présence du...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.