Industrie (© Illustration)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Dans le cadre de la crise sanitaire, le dispositif « Passerelles Industries » permet aux salariés qui sont dans des entreprises en difficulté, de se tourner vers des entreprises qui ont des besoins de recrutement et de compétences.

Le dispositif est porté par France Industries et soutenu par la Région Occitanie dans le cadre du Plan de soutien à la filière aéronautique et spatiale. Ce dernier s’avère très opérationnel sur du court terme, surtout dans le contexte actuel.

10 branches industrielles y participent : métallurgie, bois, plasturgie, pharmacie-médicaments, énergies, agroalimentaire, chimie, carrière et matériaux, nautisme, textile.

« Passerelles Industries » accompagne les entreprises industrielles dans un contexte particulièrement difficile : « Notre ambition commune, conserver les compétences et la culture industrielles au plus proche des territoires de l’Occitanie ! »

Le dispositif accompagne les entreprises industrielles sur 3 points :

  • #1. Le prêt de main-d’œuvre : Le prêt de main-d’œuvre aide les entreprises à ne pas perdre leurs savoir-faire initiaux lorsque celles-ci se retrouvent actuellement en sous-activité ou sureffectif.
  • #2. L’emprunt et la recherche de main d’œuvre : Cette aide s’adresse aux entreprises qui souhaitent disposer de forces de travail efficace, sans engager des frais de recrutement et de formation. L’objectif ? Trouver le bon profil disponible auprès des entreprises du territoire.
  • #3. Le reclassement  :  Ici, l’aide s’adresse à ceux qui sont obligés de se séparer de leurs compétences au vu de leur situation, et qui ont besoin de connaître les entreprises recherchant de nouveaux salariés pour les communiquer aux collaborateurs. Les profils sont ainsi communiqués en reclassement auprès des entreprises industrielles qui recrutent.

VOIR AUSSI : Covid-19 : 474 471 doses de vaccin administrées en Occitanie

Certaines entreprises de la région ont déjà fait appel à ce dispositif.

Notamment l’entreprise SNAM (batteries recyclages). Située dans l’Aveyron, l’entreprise a recruté, par le biais du reclassement, un opérateur en usinage travaillant préalablement dans l’entreprise USICAP (mécanique de précision).

Dans les Hautes-Pyrénées, l’entreprise CAF est volontaire pour accueillir de la main-d’oeuvre d’entreprises inscrites dans le dispositif. De même, l’entreprise SEGENERE, met à disposition de la main-d’œuvre pour les entreprises également inscrites à « Passerelles Industries ».

Infos pratiques : https://www.passerellesindustries.com/

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Port-la-Nouvelle Antoine Maurice, Éric Piolle, Justine Torrecilla, Albert Cormary (©CDS)

[VIDEO] Aude : « Un projet comme celui de Port-la-Nouvelle est d’un autre temps ! » selon Antoine Maurice

Tout avait été bien calibré, prévu, sauf la météo franchement automnale, dommage pour une mi-avril. Pour le reste, Antoine Maurice, candidat des écologistes et des régionalistes aux élections Régionales de...

Montpellier, Antoine Maurice et Éric Piolle - avril 2021 (©JPV)

[VIDEO] Occitanie Régionales 2021, Antoine Maurice : « l’écologie, c’est la matrice de l’ensemble des politiques publiques »

Samedi 10 avril, Antoine Maurice et Éric Piolle étaient à Montpellier pour travailler entre autres, sur la thématique des quartiers populaires. Le candidat pour les Régionales 2021 en Occitanie, et...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES