Commerce magasin ©Ulrike Mai
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

L’ouverture du dimanche a reçu l’approbation du gouvernement, selon une information du Figaro. Les soldes d’hiver ont été décalés au 20 janvier, et les commerçants croulent encore sous les stocks.

« Open on sunday. » Le gouvernement se dit favorable à la demande du Conseil du commerce de France (CdCF). Une ouverture dominicale, pour compenser la réouverture fin novembre qui n’a pas suffi à combler le manque à gagner du confinement. Les achats de fin d’année n’ont pas permis aux commerces définis comme non essentiels durant les jours de novembre de retrouver un équilibre économique.

Comment limiter les dégâts ? Le Conseil du commerce de France souhaite que les boutiques « non essentielles » puissent ouvrir durant les cinq dimanches de janvier. Même scénario qu’en décembre, le mois de janvier sera déterminant

Dimanche facilite la circulation des consommateurs, selon le CdCF, mais aussi le maintien de ce dispositif devrait permettre aux commerçants d’écouler les stocks, alors que les soldes d’hiver ne débuteront que le 20 janvier.

L’inquiétude demeure, et l’avenir reste incertain

Une constante : le recul important des chiffres d’affaires. « De nombreux commerçants pourraient décider de baisser définitivement leur rideau pour éviter de creuser leurs pertes et faire perdurer une situation économique insurmontable », a tenu à préciser, dans un communiqué, William Koeberlé, président du Conseil du commerce de France. Matignon devrait donc valider, la dérogation qui a déjà existé pour les mois de novembre et décembre.

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Le festival Scène d’Expression Végétale Ephémère s’ouvre (en avance) sur « L’arbre : le lien du sol au ciel »

Une conférence pour amorcer en douceur, la 4e édition du festival Scène d’Expression Végétale Ephémère |S|E|V|E| qui se déroulera du 15 au 17 octobre prochain autour de la thématique de...

Jean-Marc Oluski, Président du Medef Montpellier, Matthieu Ourliac, Président du Medef Béziers, André Deljarry Président de la CCI Hérault et Grégory Blanvillain, Président de la CPME Hérault (©JPV)

CCI Hérault : André Deljarry candidat à sa succession pour « lancer ici et maintenant un cycle de développement économique pérenne »

Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) sont des établissements publics de l’État gérés par des chefs d’entreprise élus. En cette fin d’année 2021, et pour cinq ans, les dirigeants...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES