Vaccin Covid19
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Dijon et Sevran : c’est là que la vaccination va commencer en France ce dimanche 27 décembre, dans deux établissements pour personnes âgées.

Depuis Puurs en Belgique où se situe l’usine de Pfizer, 3.900 flacons, soit plus de 19.000 doses du vaccin ont été transportées à bord d’un camion réfrigéré, selon l’AP-HP, Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

L’arrivée dans l’Union européenne du vaccin Pfizer-BioNTech a été validée lundi par l’Agence européenne du médicament. Côté français, le feu vert a été délivré jeudi, par la Haute autorité de santé.

Le variant du Covid-19

Le lancement de la campagne de vaccination est très attendu sur le territoire. D’autant qu’un premier cas de contamination par le variant du Covid-19 apparu au Royaume-Uni a été détecté en France ce vendredi, à Tours, chez un Français qui réside en Grande-Bretagne. Et ce n’est que début 2021 que la campagne de vaccination commencera véritablement pour les 7.000 Ehpad, leurs résidents et leurs soignants.

Seulement 40% des Français favorables à la vaccination

Interrogés par Santé publique France, seulement 40% des Français disent « vouloir certainement ou probablement se faire vacciner » contre la Covid-19. Un chiffre en baisse par rapport à novembre dernier.

Emmanuel Macron, une semaine après avoir été testé positif ne présente plus à ce jour de symptôme, et « l’isolement du président de la République peut donc s’arrêter au terme de sept jours », a annoncé l’Élysée le 24 décembre. Le chef de l’État qui a pu présider plusieurs réunions en visioconférence échapperait pour l’heure à une séance publique de vaccination, contrairement à son homologue Joe Biden qui a reçu lundi 21 sa première des deux doses du vaccin Pfizer BioNTech. Un évitement qui n’aide pas à rassurer une très grande majorité des Français qui pensent que « les nouveaux vaccins ne sont pas sûrs, » selon une enquête de Santé publique France.

Inquiétudes au sein de l’Agence nationale de santé publique : « les résultats largement disponibles concernant l’efficacité du vaccin contre la Covid-19, ainsi que la tolérance et la sécurité d’emploi des essais cliniques des deux premiers vaccins ne semblent pas convaincre les personnes interrogées. »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Occitanie : Présentation de nouvelles mesures pour les étudiants, « Nous sommes là, vous n’êtes pas seul ! »

Alors que la crise sanitaire perturbe fortement l’année universitaire 2020/2021 et impacte directement les plus 250 000 étudiants d’Occitanie, la Région a décidé de dresser le bilan de son action...

Occitanie : Pour les régionales, EELV part plus que jamais divisé

Alors que le Sénat a donné son accord pour un report des élections régionales 2021,« au plus tard le 20 juin », et qu’on attend à partir du 9 février...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS

Soutenez Le Mouvement

Montpellier manif 3juin2020

Faire sens, bousculer les repères, et ouvrir des perspectives : tel est le contrat que Le Mouvement, média, libre et indépendant, passe avec chacun de ses lecteurs.