Pêche (CR Illustration)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le Figaro rapporte que l’Union Européenne et le Royaume-Uni pourraient décider de retarder les discussions sur la pêche, et faire de celle-ci l’objet d’un accord séparé. Bien sûr, c’est une nouvelle façon de favoriser l’Union Européenne, qui pourra utiliser la pêche comme variable d’ajustement.

Les intérêts des pêcheurs français seront sacrifiés : non seulement un accès limité, pour eux, aux eaux poissonneuses de la Grande-Bretagne, mais également une recrudescence de la fréquentation des eaux françaises par les autres pêcheurs européens. Alors que nos pêcheurs français sont déjà très inquiets de l’appétit grandissant des Néerlandais – comme le démontre la présence du Scombrus rôdant au large de la Bretagne – l’hypothèse de cette nouvelle menace pesant sur les stocks halieutiques n’est pas acceptable.

Le Brexit est le révélateur des fragilités de la politique commune de pêche européenne. L’Union Européenne doit renoncer au droit a priori d’opérer dans les eaux d’un autre État-Membre et acter le retour des accords de pêche bilatéraux. La défense du principe de souveraineté des peuples et des nations n’est défendu que par Marine Le Pen et, au Parlement européen, notre groupe Identité et Démocratie.

France JAMET
Député français du groupe ID au Parlement européen
1ère vice-présidente du groupe RN au Conseil régional d’Occitanie

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Nicolas Bedel de Buzareingues, bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Montpellier

Le Rendez-Vous avec Nicolas Bedel de Buzareingues : « les avocats sont les derniers remparts de la liberté »

[VIDEO] Un entretien sans filtre avec Nicolas Bedel de Buzareingues, bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Montpellier Depuis l’entrée en vigueur du couvre-feu à partir de 18h, les avocats pouvaient...

Signature de la convention de coordination entre la Ville de Montpellier et les Forces de sécurité de l’Etat

Montpellier, signature d’une nouvelle convention : Conforter l’autorité républicaine, pour reconquérir l’espace public

Fabrice Belargent, Procureur de la République, Michaël Delafosse, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, et Jacques Witkowski, Préfet de l’Hérault, ont signé mardi 2 mars la convention de...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LEGALES