Lundi 7 septembre 2020, le CHU de Montpellier a présenté officiellement son nouveau service d’addictologie. De nouveaux locaux pour un service qui va permettre d’améliorer la qualité des soins et le suivi des patients.

Les patients auront désormais plus d’espaces, et plus de salles communes. Le service propose désormais une prise en charge globale des sevrages, avec une approche transdisciplinaire. L’installation de nouveaux bureaux permet d’accueillir d’autres professionnels de santé.

« Faire progresser nos patients vers une meilleure qualité de vie » Dr Hélène Donnadieu Rigole

Pour le Dr Hélène Donnadieu Rigole, responsable du service Addictologie : « notre objectif à tous, c’est de faire progresser nos patients vers une meilleure qualité de vie. Et avec ce changement de lieu, la qualité du cadre, comme du plateau technique, cet ensemble donne à l’équipe de soins les moyens d’être totalement dédiée à la prise en charge addictologique […] Et l’occupation thérapeutique des usagers est beaucoup plus pertinente. »

Interview avec le Dr Hélène Donnadieu Rigole, responsable du service Addictologie :

Une équipe médicale pluridisciplinaire

Cette équipe est composée de médecins généralistes, de gastroentérologues, de psychiatres ayant tous une formation en addictologie. Le service se compose également d’infirmiers, d’aide-soignants, de psychologues, d’ergothérapeutes, de diététiciens, d’assistantes sociales ainsi que d’un kiné.

Le tempo : la durée moyenne d’hospitalisation dépend de chaque patient. Mais elle peut être de 5 à 10 jours pour un sevrage simple contre 3 à 4 semaines pour des sevrages avec comorbidités ou concernant certains produits psychoactifs. Si la durée moyenne d’hospitalisation est de 9 à 10 jours, le suivi global d’un patient se fait sur plusieurs années.

« Des espaces de vie, pour se réapproprier sa vie » Thomas Le Ludec

Le directeur du CHU est très satisfait de ce nouvel outil qui est « ouvert sur la vie et qui travaille avec d’autres services qui sont à Saint-Éloi. » Très attaché à la mise en place d’un véritable écosystème dynamique entre recherche, innovation et soins, Thomas Le Ludec aime à qualifier l’hôpital de la Colombière comme « l’hôpital des fragilités. »

Interview de Thomas Le Ludec, Directeur du CHU de Montpellier :

Élodie Brun-Mandon, conseillère municipale présente lors de cette visite, représentait Michaël Delafosse maire et président de la métropole. Dans le programme de la nouvelle majorité : le volet « bouclier sanitaire » porte un chapitre important sur « le développement d’espaces de prévention santé. » Déléguée à la Prévention santé et à la lutte contre les addictions Élodie Brun-Mandon a tenu à souligner que l’ambition de la mairie était d’aller au contact de la population, pour faire de la pédagogie sur le terrain, et « expliquer ce qu’est l’addiction et faire de la prévention. » Action de contact d’autant plus nécessaire qu’urgente, quand le Dr Hélène Donnadieu Rigole précise bien que : « le protoxyde d’azote [aussi appelé gaz hilarant NDLR] n’est que la partie visible de l’iceberg. »

Interview avec Élodie Brun-Mandon, conseillère municipale, déléguée à la prévention santé et à la lutte contre les addictions : 

Département de l’Hérault : les chiffres

Le département de l’Hérault est au-dessus de la moyenne nationale concernant les addictions à l’ensemble des types de drogues.

Pour l’alcool :

  • 12,6% des adultes consomment quotidiennement de l’alcool
  • 89% des jeunes ont déjà consommé de l’alcool et 18,7% ont une consommation excessive ponctuelle

Pour le tabac :

  • 30% des adultes héraultais fument contre 26,9% au niveau national

Pour les drogues :

50% des jeunes de -17 ans ont déjà essayé le cannabis et 10% consomment régulièrement. La consommation des drogues de synthèse est 5 fois supérieure à la moyenne nationale.

Dépendance du corps et de l’esprit

Addictologie : cette spécialité de la médecine se consacre à la prise en charge, et à l’étude des addictions. Addiction : c’est-à-dire asservissement à certaines substances ou à certaines activités, associé à une dépendance du corps et de l’esprit. Une spécialité qui regroupe donc l’ensemble des dépendances à des produits comme : l’alcool, les drogues, le tabac, et l’alimentation. Ou bien des dépendances du type : jeux vidéos, cyberaddiction, jeux d’argent, de hasard, pratiques sexuelles, et achats compulsifs.

CHU de Montpellier Service Addictologie :

  • Consultations Addictologie – jeunes consommateurs 04 67 33 69 13
  • Coordination Grossesse et Addictions 04 67 33 64 77
  • Secrétariat de consultations 1 – Prise de rendez-vous 04 67 33 70 16
  • Secrétariat de consultations 2 – Prise de rendez-vous 04 67 33 70 19
  • Secrétariat de consultations 3 – Prise de rendez-vous 04 67 33 70 20
  • Secrétariat de consultations 4 – Prise de rendez-vous 04 67 33 70 26
  • Unité de Traitement des Toxicos Dépendances (UTTD) Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie 04 67 33 69 13