Frontignan : Crise sanitaire du Covid-19 et rentrée scolaire

Rentrée scolaire à Frontignan la Peyrade (CR Frontignan)

La pandémie du COVID-19 bouscule la rentrée 2020. Nouvelle vague de contamination ? Réussite  scolaire des élèves ? La Ville de Frontignan a tenté de prendre en charge la rentrée de façon à garantir le confort et la réussite des jeunes. Pari réussi ?

Toutes les écoles du pays ont dû fermer leurs portes le 16 mars 2020. Le 11 mai, la Ville de Frontignan a fait le choix de rallonger la fermeture, compte tenu des mesures sanitaires impossibles à instaurer dans les classes. Heureusement, la phase 3 du plan de déconfinement a permis de rouvrir l’ensemble des écoles à partir du 22 juin, assouplissant ainsi, certaines règles sanitaires. 63% des élèves ont pu être accueillis dans des conditions acceptables.

Le mardi 1er septembre, tous les services péri et extra scolaires (accueils, restauration, transports) étaient opérationnels, assurant, dans la mesure du possible, une rentrée scolaire optimale. Les élèves n’ont pour le moment pas besoin d’instaurer la distanciation physique dans les transports ou dans la cour. Ils ont également l’accès aux jeux, aux bancs, et aux espaces collectifs. La mise à disposition d’objets partagés au sein d’une même classe ou d’un même groupe constitué (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants, crayons) est aussi permise.

Néanmoins, certains gestes barrières sont encore tenus en vigueur : lavage des mains, port du masque obligatoire pour les élèves de plus de 11 ans, pour tous les adultes présents dans les établissements, et ce, dans les espaces clos ou extérieurs. La Ville a fait en sorte de fournir 2 masques lavables aux enseignants. Une attention toute particulière est également donnée au système de nettoyage des locaux et matériels.

Des changements pour assurer le confort des élèves

Deux nouvelles classes de 6e et 3e se sont ouvertes au collège des 2 pins. Au total, le collège comprend 8 classes de 6e et 7 classes de 5e, 4e, 3e pour un nombre total de 720 collégiens. L’objectif ? Alléger l’effectif de chaque classe pour un enseignement plus confortable.

Avec ses 3 unités locales d’insertion scolaire/ULIS (classes inclusives pour les enfants handicapés) et une classe pour accueillir des enfants de moins de 3 ans avec mise à disposition d’une ATSEM, la Ville travaille à l’accès à l’école de tous. Dans cet objectif, un projet d’unité d’enseignement élémentaire autiste/UEEA est en cours de réalisation.

15,3 M€ euros pour le système éducatif

Depuis 2014, la municipalité est membre du Réseau Association International des villes éducatrices. Elle articule de ce fait, son nouveau projet éducatif de territoire (PEDT) autour de missions visant à la réussite des jeunes, et s’adresse à tous les enfants.

La Ville propose aussi de nombreux services éducatifs autant intra qu’extra scolaires. Les projets de la ville visent à garantir l’accès de tous aux activités sportives, culturelles et artistiques. La suite nous dira si l’objectif est rempli ?