[VIDÉO] Claude Arnaud ne s’est déclaré que ce lundi, comme candidat, pourtant son ombre planait depuis le début de la campagne, sur les élections municipales de mars prochain à Lunel.

Avec ses 26.000 habitants, la cité héraultaise aiguise les appétits, alors que le maire en place brigue un quatrième mandat, toujours sans étiquette, mais soutenu par LaREM, LR, Agir et le Modem.

Interview de Claude Arnaud, à l’occasion de l’inauguration de sa permanence de campagne

« Ayez confiance en moi, tout comme j’ai confiance en vous, nous devons gagner et nous gagnerons ! » Claude Arnaud, lors de l’inauguration de sa permanence de campagne.

Ce samedi, le maire de Lunel, candidat à un quatrième mandat, inaugurait sa permanence de campagne, boulevard de la République. Une inauguration sous le signe du bilan, alors que celui qui est encore premier édile de la Ville, a fait parvenir, en début de semaine, sa déclaration de candidature.

Déclaration de candidature, à laquelle succède un premier bilan, celui de son troisième mandat, un bilan nécessaire et pensé comme un argument de campagne, à moins de deux mois, du premier tour des élections municipales, car pour le candidat : « le bilan est un moment important, car vous le savez, je me suis toujours appliqué à ce que nous tenions les promesses que nous avions faites. La valeur morale d’un maire, et d’une équipe, se mesure en premier lieu à cela : une élection, c’est un contrat avec des milliers d’habitants, et il faut absolument tenir tous les engagements ».

Devant ses supporters, venus nombreux, le maire a essayé d’anticiper les critiques de ses adversaires sur son bilan, qui a vu le « grand village » accéder au statut de ville moyenne, « rien n’est jamais parfait, rien n’est jamais fini vraiment, mais personne ne conteste aujourd’hui que ces gros changements ont eu lieu, que cette mutation a été réussie. »

Pour préparer l’avenir, il reste à présent selon l’élu à « parachever ce projet par des enjeux que la planète nous a sévèrement rappelés ces derniers temps. Des enjeux qui se sont accélérés brutalement… Je vous en cite trois : d’abord, la transition écologique […] ensuite, les transports et les nouvelles solutions de mobilité […] et enfin l’aménagement urbain ». Des promesses, qui selon l’intéressé, devraient se transformer en programme pratique dans les prochaines semaines…

Avant de décliner plus précisément son programme, et ses 35 colistiers, qui devraient être issus, principalement, de son équipe de campagne, Claude Arnaud et ses soutiens ont commencé, dès hier, la distribution de son bilan « 2014-2020 », dans les boîtes aux lettres lunelloises.

En pratique, la permanence située, 2 boulevard de la République à Lunel, est ouverte du lundi au samedi, le matin de 9h30 à 12h30 et l’après-midi, de 15h à 19h et le dimanche de 10h à 12h30.