L'Occitanie, c'est aussi la Région du fromage

Alors que le ministre de l’inaction écologique François de Rugy vient de démissionner, et que ce ministère va connaître son troisième ministre en moins d’un an, nous apprenons que Lewis Chambard, militant du mouvement écologiste pacifiste ANV-COP21 est en garde à vue.

Il est entendu au commissariat de Clapiers pour avoir décroché avec d’autres militants le portrait d’Emmanuel Macron dans une mairie de l’Hérault. Ces militants ont en effet décidé de réquisitionner 125 portraits présidentiels avant la réunion du G7 qui se tiendra fin août à Biarritz pour matérialiser les 125 jours qu’il a fallu à la France pour dépasser son empreinte écologique et ainsi alerter l’opinion publique sur l’inaction politique de notre gouvernement pour enrayer cette trajectoire.

Après le gazage brutal des étudiants pacifistes rassemblés à Paris le 28 juin, nous ne pouvons que nous inquiéter de cette répression croissante des militants écologistes. J’apporte mon soutien inconditionnel à Lewis et souhaite que le gouvernement passe à l’acte, non pour réprimer des militants, mais pour rompre avec les logiques marchandes qui nous conduisent au désastre écologique. Un rassemblement de soutien à Lewis s’est déroulé à 13h30 devant le commissariat de gendarmerie de Clapiers.

René Revol
Maire de Grabels