[VIDEO & ITW] C’est plus qu’une promesse de campagne, c’est un projet : dès 2020 la place de la mairie à Montpellier sera transformée annoncent les écologistes, ce jeudi 27 juin, en pleine canicule.

Et plus précisément, ils insistent sur une politique pour reverdir la ville. Une gestion de l’urbanisme avec une végétalisation intensive de Montpellier : solution efficace selon EELV, pour réduire les conséquences du changement climatique.

Sur le parvis de la mairie, il était important pour Manu Reynaud porte-parole EELV, Coralie Mantion co-animatrice EELV, Michel Lantheric militant associatif EELV, Stéphane Herb, co référent du collectif Citoyens pour le climat Montpellier, et Christian Dupraz vice-président de la commission Transports et Infrastructures de la région Occitanie, d’intervenir et de constater l’aspect invivable de la « bétonisation » à outrance, tant pour cette place Georges Frêche, que pour l’ensemble de la ville.

Annonce - Pub - Advertisement

Un thermomètre qui affiche des températures alarmantes pour un réchauffement devenu réalité. Le temps de convaincre qu’il existe une urgence climatique est passé. Pour les écologistes, le temps de l’action est venu.

ITW et explications avec Manu Reynaud porte-parole EELV, Coralie Mantion co-animatrice EELV, et Michel Lantheric militant associatif EELV :

Les promoteurs feront de la végétalisation

Philippe Saurel n’a cessé de faire couler du béton, il faut arrêter explique Manu Reynaud. “Les promoteurs feront de la végétalisation. Ce sera imposé dans le cahier des charges, et c’est une décision que peut prendre l’assemblée métropolitaine, il n’y a aucune raison de ne pas le faire, et très rapidement,” confirme Christian Dupraz. Pour EELV, au-delà des vertus écologiques, les bienfaits de la végétalisation du bâti sont essentiels pour la biodiversité, et le confort thermique.

Annonce - Pub - Advertisement