Un rassemblement s’est déroulé le samedi 6 octobre 2018, dans l’après-midi, devant la Maison Carrée à Nîmes.

L’Assemblée locale nîmoise des États Généraux des Migrations (EGM)  et le comité local de Génération.s Nîmes Métropole, avec plusieurs autres associations, ont soutenu l’appel à la mobilisation citoyenne lancé par SOS MÉDITERRANÉE pour sauver l’Aquarius et le sauvetage en mer.

« Sauvons l’Aquarius et le sauvetage en mer »,  « Vague orange samedi 6 octobre 2018 » : l’initiative a réuni près de 400 personnes qui se sont « associées à l’équipage de l’Aquarius, le dernier navire civil de sauvetage en mer Méditerranée centrale, pour demander à tous les États d’Europe de respecter l’obligation de sauvetage en mer. Cet impératif doit primer sur toute considération d’ordre politique, dans le respect du droit international », comme l’ont expliqué deux orateurs, qui ont « exhorté tous les États en Europe à :

  • Prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre à l’Aquarius de repartir au plus vite mener sa mission vitale de sauvetage ;
  • Respecter l’obligation de porter assistance aux personnes en détresse en mer ;
  • Assumer leurs responsabilités étatiques en établissant un véritable modèle de sauvetage en Méditerranée.»