Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

« Les pyromanes indignés, tous ces élus qui tiennent constamment un discours d’agitation« , à 17 000 kilomètres de Paris, Emmanuel Macron s’en est pris à Jean-Luc Mélenchon, sans risquer de le nommer.

Après les violences en marge du cortège lors du défilé du 1er-Mai à Paris, Emmanuel Macron, avant son décollage pour la Nouvelle-Calédonie ce jeudi 3 mai, a voulu jouer avec les mots en s’adressant à son opposition.

Devant des critiques sur l’intervention des forces de l’ordre, le chef de l’État précise à nouveau le bilan vraiment faible des blessés. Puis dans une envolée, il dénonce : « tous ceux qui incitent aux manifestations, ceux qui veulent rejouer le match de la présidentielle,qui aiment la démocratie, mais seulement quand ils gagnent ». Pour enchainer : « les pyromanes indignés, tous ces élus qui tiennent constamment un discours d’agitation« . N’est pas pompier qui veut.

Jean-Luc mélanchon confirmera dans un tweet que : « Le propos d’Emmanuel Macron est indigne. » Avant d’expliquer ensuite : « Je pense qu’Emmanuel Macron ne supporte pas l’opposition. Il traduit d’une manière anxieuse le doute qu’il a sur lui-même : il dit de lui qu’il est là par effraction. »

À 17 000 kilomètres de Paris, le président de la République fustige :  « Je n’ai aucune indulgence pour la grande violence ou les tenants du désordre« . François Ruffin a lui aussi réagi auprès de l’AFP : « Je ne remets pas en cause l’élection de M. Macron. C’est lui qui n’accepte pas la démocratie » ; « La démocratie, ça ne veut pas dire que pendant cinq ans, on se tait. Les gens ont le droit de contester, y compris quand le président prend des décisions qui n’étaient pas dans son programme, comme la suppression des contrats aidés ou de l’exit tax« , a-t-il évoqué pour conclure.

Aujourd’hui, interview de Jean-Luc Mélenchon, invité de France Bleu

Avec une semaine sociale chargée, entre ce 1er-Mai marqué par des violences et une « Fête à Macron » à venir, organisée par La France Insoumise ce samedi 5 mai, Jean-Luc Mélenchon était sur France Bleu et sur Facebook pour répliquer.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Suivez le Conseil de Métropole du 28 juillet, en direct

114 affaires sont à l’ordre du jour du Conseil de Métropole La séance peut être suivie en direct, à partir de 9h30. Vous pouvez retrouver l’ordre du jour du conseil...

Nîmes : La Ville recrute 40 animateurs périscolaires

Pour amorcer la rentrée scolaire de septembre, la Ville recrute une quarantaine d’animateurs pour assurer les temps périscolaires dans les écoles municipales maternelles et primaires. Ces jobs étudiants proposent d’encadrer...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.