Un cortège du 1er mai avec environ 3 000 personnes à Montpellier. Étudiants, lycéens, salariés, cheminots et retraités ont défilé contre les réformes du service public, et le pour maintien des acquis sociaux. Une manifestation unitaire, mais sans la CFDT. Un parcours habituel, du Peyrou vers la gare, puis sur la place de la Comédie.

 

Mot d’ordre : le maintien des services publics. Slogans : « Stop à la casse sociale et non à l’austérité » ; « Travail, consomme et ferme ta gueule ! » ; « Pas de République, sans services publics » ; « Rendez l’argent des privatisations, assez de gâchis« . La CGT était en nombre, avec FO et FSU. Des syndicats accompagnés et soutenus côté forces politiques par le PCF, NPA et LFI.