À partir de ce 3 novembre 2021, les femmes françaises travaillent bénévolement jusqu’à la fin de l’année. Il existe une indéniable inégalité salariale entre femmes et hommes.

Simple calcul : du 3 novembre au 31 décembre, tout le travail que les femmes produiront ne leur rapportera rien en regard des salaires perçus par les hommes. Depuis 2015, la lettre d’information féministe Les Glorieuses indique la date à laquelle les femmes cessent symboliquement d’être payées en raison des inégalités salariales entre les hommes et les femmes : « cette année, c’est le 3 novembre à 9h22 que les Françaises commencent à travailler gratuitement. »

2021, la différence atteint 16,5 %, contre 15,5 % l’an dernier, avec une date déterminée alors au 4 novembre à 16h16 en 2020. Ces dates et ces heures symboliques ont été calculées à partir des statistiques européennes sur l’écart de salaire entre les femmes et les hommes en France.

Partager l'article :