de gauche à droite : François Courdil, M.Clapier de la boulangerie L’Ami des pains, un riverain, Marc Taulelle et Marc Duchenne (21 mai 2021 - © Nîmes Métropole)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Dans le cadre des travaux de la ligne T2, certains stationnements vont être supprimés ou déplacés.

Dans le cadre des travaux d’aménagement de la T2 et de leur impact sur le stationnement, la Direction Mobilités de Nîmes Métropole est allée, vendredi dernier, à la rencontre des riverains et commerçants de la route d’Avignon, à Nîmes, accompagnée des présidents des Comités de quartiers Grézan-Chemin-Bas d’Avignon et Mas de Mingue-Courbessac, élus de la Ville de Nîmes.

Dans le secteur de la route d’Avignon, les places de stationnement devraient être maintenues à proximité des commerces, ainsi que dans les rues adjacentes. 2 places de livraison parmi les 8 places de stationnement déjà prévues sur les 10 potentiels sont d’ores et déjà à l’étude auprès des services de Nîmes Métropole, ainsi que des bordures basses devant les commerces.

Indemnisation pour les commerçants impactés

Les commerçants impactés par les travaux (qui vont s’étaler sur près de 18 mois), peuvent faire une demande d’indemnisation auprès de la Commission d’indemnisation à l’amiable (CIA) présidée par un magistrat, qui instruit les dossiers sur la base de critères constatant la perte de chiffres d’affaires, de pénalisation des accès liée aux travaux.

Les formulaires de demande seront disponibles dès le mois de juin et fournis sur demande par la Direction Mobilités de l’Agglomération. Dès que la Commission statue, Nîmes Métropole sera en capacité de procéder à l’indemnisation sous 10 à 15 jours.

Des travaux de juin 2021 à décembre 2022

Le tracé de ce 2e tronçon de la ligne T2 et son chantier va de la gare centrale Feuchères à la Smac Paloma. Il passe par les quartiers Chemin-Bas d’Avignon (avenue Bir Hakeim, Rues Jean Moulin et Felix Eboué, Pont de Justice) et Mas de Mingue (Route de Courbessac) :

  • Travaux de juin 2021 à décembre 2022, avec une mise en service de la ligne début du 2e semestre 2022. Travaux Chemin-Bas d’Avignon : à compter de juin 2021 – Mas de Mingue : à compter de septembre 2021 ;
  • 6 marchés classés en insertion professionnelle, représentant un minimum de 19.900 heures d’insertion à réaliser. Recrutements prévisionnels du chantier phase 2 : 8 ETP (Équivalent temps plein) ; sociétés concernées : Colas – Eiffage – Eurovia – Idverde – Lautier Moussac – Razel Bec ;
  • Coût de cette seconde phase de travaux : 40 millions d’euros financés par Nîmes Métropole avec l’aide de l’Etat, de la Région Occitanie, et du Département du Gard.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram