Lettre ouverte de Castelnau vers l’avenir au Maire de Castelnau-le-Lez

Monsieur le Maire et adjoint à l’urbanisme sur plusieurs mandats, dans Midi libre du 2 Janvier 2020, interrogé sur l’accroissement de la population communale, le journaliste vous fait remarquer que notre taux est le plus élevé de la Métropole.

Vous affirmez alors vouloir mettre un frein à l’accroissement de l’urbanisation mais vous déclarez dans le même temps que le développement va s’amplifier sur les 10 prochaines années.

Annonce - Pub - Advertisement

Ce double discours mérite quelques commentaires et une mise au point de notre liste, Castelnau vers l’avenir

1 – Vous affirmez que Castelnau-le-Lez restera le poumon vert de la Métropole car vous auriez sauvé 56 hectares de l’urbanisation. Pour nous, le poumon est plutôt vert de gris.

Dérisoire poumon d’ailleurs que ces 56 ha qui ne représentent que 5% des 1158 ha de superficie de la commune. Et en réalité, notre commune extrêmement ouverte à l’urbanisation depuis que vous en avez la responsabilité, compte désormais une densité de 2000 habitants au km², soit une augmentation pour Castelnau-le-Lez de 23% en à peine 5 ans. Taux d’augmentation record comparé aux autres échelles du territoire: localement, en Métropole (8,8%), dans le département (6,2%), en Occitanie (3,9%) et en France (2,3%).

2 – Vous dites aussi, paradoxalement, que vous allez mettre un frein à l’urbanisation.

Or vous affirmez que la population de Castelnau, si vous êtes élu, atteindra 25 à 30 000 habitants à l’horizon 2025-2030, en totale contradiction avec les promesses de notre ex-maire et sénateur qui lui, s’était engagé à ne pas dépasser 20 000 habitants. Les données de l’INSEE pour ces élections sont basées sur l’année 2017 mais en fait en 2020 nous sommes déjà 22 000.

Ce n’est donc pas sur le frein de l’urbanisation que vous appuyez depuis la passation du poste de maire entre vous deux, mais bien sur l’accélérateur. Nous nous opposons à cette vision qui sert l’économie des promoteurs mais dessert la qualité de vie des habitants et augmente les risques, pour eux, liés au réchauffement climatique.

Votre politique d’urbanisme forcenée, n’offre plus à Castelnau la qualité de vie qui aurait dû être préservée de longue date. Notre liste Castelnau vers l’avenir considère que la ville a contribué plus que sa part à son devoir d’accueil de nouvelle population et au développement de la Métropole. Il est désormais temps de changer d’équipe pour changer de pratiques et en particulier de stopper l’urbanisation pour prendre le temps de réfléchir à une réelle qualité de vie.

L’ambition de Castelnau vers l’avenir

Notre ambition pour la commune de Castelnau-le-Lez est de changer de stratégie pour l’orienter vers la transition écologique et énergétique. Cela en bonne concertation avec les habitants pour leur permettre une sécurisation de leurs besoins vitaux face au réchauffement climatique pour revenir à :

  • une eau de qualité, en quantité suffisante : pour cela nous souhaitons végétaliser les terres artificialisées et protéger les terres vivantes de toute artificialisation
  • une qualité alimentaire locale : nous proposons de cultiver dans la ville des produits sains pour nos cuisines centrales municipales et ainsi diminuer les transports longs et les gaz à effet de serre qu’ils génèrent.
  • une qualité thermique de la ville mais aussi des habitats individuels : et pour cela nous proposons d’aider au bilan thermique et à l’adaptation.
  • une qualité de l’air respiré : nous proposons de modifier les mobilités dans la ville qui sont catastrophiques à présent en termes d’importance et de toxicité.
  • une qualité du vivre ensemble par la concertation démocratique et par le développement de réels lieux d’échange et de convivialité qui réaniment les quartiers car Castelnau ne se limite pas à son centre historique.

Lettre ouverte de Castelnau vers l’avenir
et de sa tête de liste Dominique Ruiz-Nurit
au Maire de Castelnau-le-Lez.

Annonce - Pub - Advertisement