[VIDEO & ITW] Mohed Altrad a fait une présentation à la presse de son programme, ce 31 janvier 2020, comme un haka d’avant match. Depuis plus d’un an déjà, le candidat motive le rassemblement des républicains progressistes et écologistes, pour cette rencontre avec les Montpelliérains, le 15 mars prochain.

L’équipe est prête. Prix Mondial de l’Entrepreneur en 2015, Mohed Altrad est là pour, comme il dit : « parler-vrai. » Sans micro, et de façon intime, la tête de liste “Le Coeur et L’Action” communique, et livre ses réflexions : « ce programme est sincère, ce n’est pas une promesse supplémentaire. »

 

VOIR AUSSI, Le Rendez-Vous avec Mohed Altrad : « on aura un programme de zéro chômage, à la fin du mandat »

« On va réussir ensemble » – Mohed Altrad

Du dépliant, au tract, le choix s’est porté sur un livre. Un livre au format de 210 X 260 de 24 pages, pour expliquer à la population les détails du programme. Il sera disponible à partir du 19 février, date de la présentation des 65 colistiers, au cours d’un grand meeting politique. Tiré à 180 000 exemplaires, ce livre sera distribué dans les boites aux lettres des habitants, entre le 22 et le 26 février.

C’est une vision et un concept pour Montpellier, « l’écriture précise les idées » explique Mohed Altrad, son deuxième livre de campagne veut faire comprendre son projet pour la ville et la métropole, avec une ambition qu’il veut partager : « on va réussir ensemble. » 

Interview Mohed Altrad candidat aux municipales 2020 à Montpellier, liste “Le Coeur et L’Action” :

La force de l’action

C’est la capacité d’agir vite, d’agir juste et d’innover qui définit la qualité d’une entreprise. La culture de la réussite est la force de Mohed Altrad  qui souhaite « donner à toutes les Montpelliéraines, à tous les Montpelliérains, l’audace de réussir. » Son programme est basé sur une priorité qui fait écho à son histoire personnelle : l’exigence de solidarité, « aucune famille ne sera laissée de côté. » Autre exigence, la sécurité assumée ainsi : « la sécurité est un droit pour chaque citoyen, c’est un devoir pour le maire. » Question gouvernance, elle se fera avec toutes les parties prenantes, pour répondre à tous et dans le respect de chacun.

L’enjeu du mandat : le plein emploi

C’est l’objectif pour 2026 : le plein emploi avec la création de 25 000 emplois. C’est son challenge, Mohed Altrad veut combattre le chômage qui est « au cœur de la désespérance humaine. »

Plus solennel, le Sénateur de l’Hérault Jean-Pierre Grand prendra le micro, et dans une résonance presque paroissiale excusera son retard pour avoir accompagné un démuni au cimetière. Puis plus politique : « j’ai vu Montpellier dépérir, ces six dernières années […] une ville, c’est sacré. Parce qu’une ville c’est un ensemble, c’est une métropole […] Et ce qui se joue aujourd’hui, c’est l’avenir d’une collectivité de 500 000 personnes. Nous voulons que Montpellier soit gérée par des personnes qui savent gérer… »

Intervention de Jean-Pierre Grand :