Alors que le texte est depuis, mardi 28 janvier, entre les mains de la commission spéciale des affaires sociale (70 députés), plusieurs syndicats appelaient à la 8e journée de grève et de manifestations, à Montpellier. 

Plus de 8 semaines de mobilisation, la foule reste mobilisée. Ce mercredi 29 janvier, ils étaient 2400 selon la préfecture de l’Hérault à battre le pavé dans l’hypercentre de Montpellier.

« Retrait pur et simple de ce texte »

Les semaines de mobilisation s’enchaînent et Serge Ragazzacci, Secrétaire Départemental de la CGT, reste inflexible. L’organisation qu’il représente exige le « retrait pur et simple de ce texte ». Le syndicaliste héraultais note que par ailleurs, « le Conseil d’État a battu en brèche en début de semaine, la promesse de Macron dans le domaine des retraites ». Interview :

Pour la première fois depuis le début du mouvement à Montpellier, une dizaine d’agents SNCF ont symboliquement jeté leurs tenues de travail devant l’une des entrées latérales de l’imposante gare SNCF Saint Roch, pendant le défilé. Un geste copieusement applaudi par les manifestants présents à proximité. 

Alors que la Conférence de Financement, qui aura pour but de fixer l’équilibre du futur régime des retraites, débute ce jeudi 30 janvier à Paris, une nouvelle manifestation est d’ores et déjà envisagée pour la fin de semaine prochaine. Affaire à suivre donc…