L’Union locale CGT de l’Hérault appelle à une « journée d’action, de mobilisations et de grève le 19 mars 2019 dans les villes du département ».

Les organisations CGT, Force ouvrière, Solidaires et les organisations étudiantes UNL et Unef s’engagent encore une fois à accompagner la mobilisation sociale en cours des gilets jaunes, le 19 mars 2019 prochain « pour dénoncer la politique sociale d’Emmanuel Macron ».

Dans un communiqué syndical du 13 février 2019, les organisations affirment « que les prix des produits de consommation courante continuent à la hausse, que la suppression de l’ISF (impôt sur la fortune) n’est pas remise en cause ». Pour les syndicalistes, « le ‘Grand débat national’ ne peut ni se substituer, ni contourner, encore moins être opposé aux revendications sociales et syndicales ». « Il s’agit de gagner l’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux, l’égalité femmes-hommes et un véritable droit à l’éducation et à la formation. Il s’agit aussi de renforcer notre protection sociale et notre système solidaire de retraite par répartition ».

Des manifestations sont prévues dans l’Hérault, le mardi 12 mars prochain.

A Béziers, la manifestation débutera à 10h30 à la Bourse du travail.
En amont, l’Union locale CGT de Béziers organise mardi 12 mars, 18h00 à la Bourse du travail, « le véritable débat », avec pour thème « Et les salaires ? Si nous en parlions ensemble ? ».

La journée de mobilisation devrait se poursuivre, l’après-midi, à Montpellier, avec une manifestation de l’intersyndicale départementale à 14h, au départ de la place Thessalie.
En amont, un « moment de convergence » est proposé par l’Union départementale CGT de l’Hérault, mardi 12 mars, à partir de 8h devant les locaux du Medef, zone de Tournezy « pour dénoncer les privilèges du patronat et les milliards qu’ils ont engrangé alors que les salaires sont bloqués que 6 millions de salarié.es sont privé.es d’emploi ».