19 C
Montpellier, FR
samedi, 21 octobre, 2017

Macron, la petite phrase qui tue

Le mépris de classe est dans son ADN. "Il y en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d'aller regarder s'ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas."

Les insoumis de Bastille à République – Partie 2

Jean-Luc Mélenchon, par-delà les polémiques plus ou moins futiles soulevées par tel ou tel persifleur, a surtout salué les vertus de la rue, de la mobilisation, le courage des français, le syndicalisme (dont l’anniversaire de la création de la CGT le 23 septembre 2017) et en a profité pour donner un cours de droit du travail aux insoumis massés devant la tribune.

Les insoumis de Bastille à République – Partie 1

« Bon, on a prévu plein de choses aujourd’hui ! » lance un manifestant au micro pour chauffer les militants avant que la manifestation ne démarre. « Macron t’es pourri… Fumier de Macron ! » avait déjà lâché un militant, un peu plus tôt, alors que le cortège des manifestants se dirigeait vers la place de la Bastille.

Manifestation du 21 septembre dans l’Hérault : 3.000 manifestants à Montpellier, 600 à Béziers...

Manifestation du 21 septembre dans l’Hérault : 3.000 manifestants à Montpellier, 600 à Béziers et 400 à Sète, selon les organisateurs.

Le groupe « communiste, républicain et citoyen » survivra-t-il aux élections sénatoriales ?

Le 24 septembre 2017, 170 sénateurs seront élus. Or, le risque de passer en dessous des 10 sénateurs (minimum pour créer un groupe au Sénat) est bien réel.

Hamon : « Je suis un militant de gauche. Je sais que ça toujours été...

Alors même que la vente de Solférino semble marquer officiellement la fin du Parti Socialiste du Congrès d'Épinay, Benoît Hamon, membre fondateur du M1717, s'est exprimé samedi 16 septembre à l'occasion de l’inauguration de l’espace M1717 à La Fête de l’Humanité, édition 2017.