Site de fouille archéologique à Balaruc les Bains sept-2021 ©JPV
Site de fouille archéologique à Balaruc les Bains sept-2021 (©JPV)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Des peintures, du latin, la terre se fait gratter avec soin par les équipes qui tentent de mettre à jour un trésor archéologique à Balaruc les bains. François Commeinhes Président de Sète Agglopôle était en visite sur ce chantier qui accueillera bientôt la nouvelle médiathèque de la ville.

En plein centre d’une ville antique, Balarucs les Bains était une importante agglomération de l’époque romaine, le chantier de la fouille sur le site de la future médiathèque le confirme. 10 hectares, déjà 2000 ans, cette cité possédait un important complexe thermal autour d’une résurgence naturelle d’eau chaude.

De nombreuses fouilles ont été réalisées à Balaruc les bains, mais les connaissances sur son passé restent encore incomplètes. « Nouvelle Médiathèque – rue romaine » c’est le nom donné à l’opération de fouille préventive. Une opération qui veut étudier scientifiquement les vestiges, avant l’installation de la nouvelle médiathèque, un projet porté par Sète Agglopôle.

Vaste édifice et plusieurs sanctuaires, un complexe thermal public appartenant à l’antiquité viendra enrichir le projet d’installation cette médiathèque. Pour l’heure la priorité est à la recherche, la fouille archéologique préventive veut lire dans la pierre et la terre toutes les histoires que les vestiges voudront bien révéler.

Guillaume Duperron est le responsable scientifique, il est accompagné dans sa mission d’une responsable d’opération Antonia Persico, d’un responsable de secteur Florian Milesi et de 5 techniciens spécialisés dans la fouille archéologique. La durée d’intervention sur ce chantier sera de 22 semaines qui seront suivies par des études échelonnée sur 24 mois, pour au final produire un rapport rendu à l’état en février 2024.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram