© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

POUR LES SALAIRES, LES DROITS SOCIAUX ET DU TRAVAIL, LES LIBERTÉS, L’EMPLOI ET LES SERVICES PUBLICS : L’HEURE EST A LA MOBILISATION ! 

Les organisations syndicales départementales CGT et Force Ouvrière se sont réunies le vendredi 3 septembre à Nîmes.

Elles constatent que les salariés du département du Gard prennent de plein fouet, comme au niveau national, le comportement des pouvoirs publics et du patronat qui utilisent la situation sanitaire pour accélérer la remise en cause des droits et acquis des salariés dans tous les domaines, utilisant un état d’urgence qui n’a de sanitaire que le nom, et cherchent à les opposer entre eux (aujourd’hui sur la vaccination) comme si c’étaient les salariés qui étaient responsables des incuries successives de gestion gouvernementale.

La situation que nous vivons depuis un an et demi est directement liée au fait que notre système de recherche et de santé, plus particulièrement hospitalier, n’est plus en mesure de faire face aux pandémies, par manque d’investissements, de moyens et de personnels. Situation aggravée par la suppression continue de lits hospitaliers (1 800 au niveau national) même pendant la crise actuelle. Depuis le début de la pandémie ce gouvernement n’a eu de cesse d’utiliser la crise sanitaire pour remettre en cause le droit du travail, en n’imposant aucune obligation aux employeurs tant sur le volet prévention, qu’organisation du travail. Dans le même temps, il continue la distribution d’aides et exonérations fiscales par milliards, sans aucune contrepartie. Et, alors que le chômage explose, notamment chez les jeunes et les seniors, le Gouvernement a fait savoir qu’il maintiendrait l’application de la réforme de l’assurance chômage au 1er octobre et également qu’il ne renonçait plus à la mise en place de la réforme de notre système de retraite.

Tout cela dans un contexte de hausses de prix qui amputent gravement le budget familial des salariés.

Ne nous y trompons pas… les lois et décrets liberticides mis en place par le gouvernement depuis novembre dernier, intégrant la loi « Passe Sanitaire » du 5 août approfondissant pour des millions de salariés du public et du privé les attaques contre le droit du travail et les statuts, n’ont d’autre but que de réduire toute résistance sociale. Nous demandons l’abrogation de ces textes.

Dans ce contexte, les organisations syndicales du Gard CGT et Force Ouvrière appellent tous les salariés à se réunir le plus tôt possible dans leurs entreprises et administrations, en se regroupant avec leurs organisations syndicales, pour à la fois élaborer leurs cahiers de revendications et les moyens à utiliser pour les obtenir, y compris la manifestation et la grève si nécessaire.

Les UD CGT et Force Ouvrière du Gard assurent leurs syndicats de tout leur soutien sur leurs revendications et les formes d’actions qu’ils auront choisies.

Elles se déclarent prêtes à unifier à tout moment à l’échelle départementale interprofessionnelle les mouvements revendicatifs qui le nécessiteraient.

D’ores et déjà elles prévoient de se rencontrer à nouveau le lundi 20 septembre pour faire le point et envisager départementalement les modalités de la grève nationale et des manifestations du 5 octobre prochain.

L’HEURE EST A LA MOBILISATION POUR LES REVENDICATIONS,  SANS ATTENDRE !

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Rassemblement contre le LIEN, pour René Revol, « il faut une rupture pour mettre en application nos idées et nos valeurs »

[VIDEO] Le Maire de Grabels et Vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole organisait ce samedi, un rassemblement devant la Mairie pour « défendre notre patrimoine naturel commun ». VOIR AUSSI : Hérault, le...

Septembre 2021 Sophie Béjean, Amélie de Montchalin, Michaël Delafosse, Philippe Augé (©JPV)

[VIDEO] Talents du service public : « Vous incarnez un grand espoir, celui de rapprocher l’action publique, des Français »

Vendredi 17 septembre, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin lançait aux étudiants, « vous incarnez un grand espoir, celui de rapprocher l’action publique, des...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES