© Illustration
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

De BFMTV au Midi Libre, en passant par des députés, la macronie dans toute sa diversité, ses soutiens à droite comme à gauche, tous reprennent la même musique qu’au moment des Gilets Jaunes : il y aurait l’extrême droite dans les manifestations. Mais en plus cette fois, se rajoutent les obscurantistes qui ne croient pas en la science.

Preuve ultime : on y chante la Marseillaise, et on voit des drapeaux français et certains sont contre les vaccins !

Ces remarques sont la preuve que la classe politique traditionnelle, composée des cadres du PS ou des républicains ou dans cette machine à recycler qu’est LREM, n’a plus grand-chose à voir avec la population, les classes populaires, sans parler de la classe ouvrière.

Mais où sont donc les idées « d’extrême droite » ?

Passons rapidement sur l’extrême droite : toutes les vidéos filmées au cœur des manifestations montrent des hommes, des femmes, de couleurs de peau différentes, et des femmes voilées.

Combien d’incidents sur l’origine des participants ? Combien de remarques désobligeantes ou de tentatives de virer une femme voilée dans une de ces manifestations ? Réponse : aucune. Pas le moindre incident.

Même plus : au micro, quand les mots résonnent « unité quelle que soit notre origine, qu’on soit de droite ou de gauche, quelle que soit notre religion », ce sont des éclats d’applaudissements. Il suffisait d’être dans la manifestation de ce samedi 24 juillet pour simplement le constater, et si vous n’y étiez pas, certains ont pris soin de tout filmer.

Certes, des personnalités d’extrême droite se sont invitées à Paris : et alors ? Ce sont trois ou quatre politiciens médiatiques, la masse des manifestants n’en a rien à faire. Elle est là pour autre chose que pour faire la police politique dans les cortèges.

Des drapeaux et la Marseillaise ? Comme dans tous les matchs de foot. Qui s’amuse à dire que les tribunes des stades sont infiltrées par l’extrême droite (ce qui arrive au demeurant) ?

Mais au fait, qui donc a agité la thèse d’extrême droite de l’islamo gauchisme depuis deux ans ? Qui a demandé une enquête sur des réseaux supposés dans les universités qui verraient prospérer des thèses dangereuses ?

Qui d’autres que les Blanquer, les Vidal, les Darmanin et autre Valls ?

C’est cette même classe politique réunie en un beau panier de crabes, qui maintenant viennent donner des leçons en direction de manifestations où règnent au contraire l’unité, la fraternité, la solidarité ?

Certes, quelques militants d’extrême droite, une petite poignée, sont présents. Mais ils sont noyés dans un flot incroyable de centaines de milliers.

Si vous cherchez des thèses nauséabondes répétées en boucle, regardez du côté du gouvernement. Si vous voulez voir ce qu’est l’unité de la nation, de la République, dans sa tradition généreuse et solidaire, regardez du côté des manifestations. Voilà la seule conclusion honnête qu’il faut tirer.

Honte à tous ceux qui relaient la propagande poussive et apeurée de ce gouvernement !

Mais certains insistent : « quand même, il y a des comparaisons outrancières, avec la seconde guerre mondiale ».  Ces choses-là sont marginales.

Mais quand le peuple sort dans la rue, il n’a rien d’autre que son nombre, sa détermination et ses slogans. Il n’a ni armée, ni LBD, ni bataillons entrainés. Il tape avec des mots. En 68, les étudiants scandaient : « CRS = SS ». C’était répondre par des mots aux coups portés par les matraques des CRS. Pourtant les CRS ne sont pas des SS. Personne pourtant n’ose aujourd’hui critiquer les étudiants d’alors ou leur faire porter sur les épaules la relativisation des crimes de l’Allemagne nazie.

Obscurantisme dans les manifestations ?

Répété également en boucle sur tous les tons : il y aurait des obscurantismes contre la vaccination dans les rangs des manifestants.

Mais une question : qui depuis des années décrédibilise et instrumentalise la science ?

Qui a utilisé les sentiments nobles de la jeune génération et son émerveillement tout à fait compréhensible pour les richesses de la nature, la biodiversité, pour en faire un outil obscurantiste de docilisation de la jeunesse, ce que Laurent Berger, le patron de la CFDT, traduira dans cette formule « je préfère que les jeunes manifestent pour le climat que contre la loi travail » ? Qui agite le drapeau de la « fin du monde » pour terroriser les uns et mobiliser la petite bourgeoisie des centres-villes ? Qui a fait de l’écologie politique son cheval de bataille pour détourner des problèmes sociaux, pour détourner du combat de classe, en manipulant la science comme bon leur semblait ?

Et plus près de nous : qui a provoqué cette vague de fake news autour de la dangerosité de l’hydroxychloroquine à coup d’études fabriquées et de lynchage médiatique de médecins qui tentaient de soigner (eux) du mieux qu’ils pouvaient ? Qui, dans le même temps, achetait pour un milliard de doses d’un autre traitement (le Remdesivir), couteux et propriété d’un géant américain, dont tout le monde connaissait l’inefficacité (et au passage la dangerosité) ?

Qui donc a, durant deux années, annoncé l’inutilité des masques pour ensuite les imposer partout même au Pic Saint Loup ? Qui a imposé les couvre feux en nous expliquant que cela allait éviter l’engorgement des hôpitaux, dont les lits ont continué à être fermés à tour de bras durant toute la dernière période ? Qui a indiqué que le meilleur moyen de répondre à une épidémie était de rester à la maison avec du paracétamol sans voir de médecin et n’appeler le SAMU qu’en cas de difficulté respiratoire, avant finalement de proposer le dépistage, qui sera maintenant dans la panoplie du passe sanitaire ?

Qui, si ce n’est notre vieille classe politique et ses ficelles usées jusqu’à la corde ?

Toute cette caste politique s’est employée à manipuler la science dans tous les sens pour servir des intérêts financiers, faire passer les lois liberticides, accélérer toutes les contre-réformes, et maintenant les mêmes s’effraient que leur parole puisse être dépréciée chez certains ? Comment pourrait-il ne pas en être autrement ? La population n’est pas contre la vaccination en général, elle est méfiante vis-à-vis du gouvernement. Qui ne le serait pas ?

Cette même caste politique montre du doigt les immenses cortèges de manifestants qui réclament la liberté, l’égalité, la fraternité ?

Comment Macron, enfin, peut-il ce dimanche 25 juillet, donner des leçons en qualifiant les manifestants d’égoïstes, rappelant la définition de la liberté, le tout dans une colonie française qui a servi d’île test pour les essais nucléaires de l’armée Française ?

Peut-on encore hésiter ? La place de tout démocrate sincère et de tout républicain, de tous les militants attachés aux conquêtes ouvrières et aux libertés se doit d’être dans les manifestations pour aider à bloquer ce gouvernement liberticide, obscurantiste et diffusant les idées de l’extrême droite.

Voilà ce qui unit les centaines de milliers de manifestants :

Tous dans la rue !
Tous pour le retrait de la loi relative à la gestion de la crise sanitaire !
Vaccinés ou pas, ce n’est pas le problème : unité contre le passe sanitaire !
Macron dehors ! 

Alban Desoutter (CLRR Montpellier)

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Cathy Prost - septembre 2021 (©JPV)

[VIDEO] Qui veut d’un stade à Pérols ? Cathy Prost demande une consultation citoyenne

« Il y aura un nouveau stade, » une des promesses de campagne de « Montpellier Unie » l’accroche publicitaire de la liste de Michaël Delafosse pour les dernières Municipales. Aujourd’hui, la construction de...

Montpellier : Suivez le Conseil de Métropole du 28 septembre, en direct

79 affaires sont à l’ordre du jour du Conseil de Métropole La séance peut être suivie en direct, à partir de 8h30. VOIR AUSSI : Montpellier : Conseil de Métropole...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES