© Illustration

Avec plus de 50 % du territoire occupé par des forêts, landes ou garrigues, le Gard est fortement concerné par le risque d’incendie.

Le bilan dramatique de 2019 (1 mort, 16 maisons détruites, 1100 ha brûlés) appelle à la plus grande vigilance.

En pratique, la préfète du Gard, Marie-Françoise Lecaillon, rappelle que tout emploi du feu est strictement interdit jusqu’au 15 septembre dans les massifs forestiers, les landes et les garrigues, et jusqu’à 200 mètres de ces espaces. Fumer est également interdit.

Une carte départementale de vigilance incendies de forêt est disponible depuis 2020 et mise à jour quotidiennement.

Celle-ci est consultable, jusqu’au 15 septembre sur le site internet de la préfecture :
https://www.risque-prevention-incendie.fr/gard/.

Adossé à cette carte, un arrêté préfectoral réglemente en fonction du niveau de vigilance les travaux nécessitant l’utilisation de tronçonneuses ou encore débroussailleuses, susceptibles de provoquer des départs de feux. Cet arrêté concerne aussi l’activité de bivouac en forêt, interdite lors des périodes de vigilance orange et rouge durant lesquelles le risque d’incendie est très marqué.

Partager l'article :

À LA UNE
Le Mouvement 2018-2021

[VIDEO] « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Le Mouvement, 2018 – 2021 « Né pour être sincère, mort pour rester sincère… »

Frontignan : découvrez les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir

Les premiers évènements de la 25e édition du Festival International du Roman Noir / FIRN débuteront en janvier prochain. En 2022, le Festival International du Roman Noir / FIRN  fêtera...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS