Illustration (© AM)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Nous avons appris par la presse la venue à Lunel de madame Rachida Dati, ex-garde des Sceaux, accompagnée de monsieur Stéphan Rossignol, maire de la Grande Motte, pour soutenir le candidat  chef de file LR pour les élections régionales.

Elle a tenu des propos musclés sur la situation régionale  en matière de délinquance, de radicalisme et de communautarisme…

La ville de Lunel mérite mieux que la stigmatisation permanente !

Deux années de galère viennent de s’écouler. Les plus pauvres, chômeurs, précaires, retraités, les  jeunes, ont subi de plein fouet la crise sanitaire et sociale. Les moins riches, les artisans, les petits  commerçants, autoentrepreneurs, ont eu d’énormes difficultés pour garder la tête hors de l’eau et  maintenir leur activité.

Ces messieurs-dames complétement déconnectés des réalités et de notre quotidien souhaitent passer  à l’offensive sur les questions de sécurité. Ils n’ont que ce mot à la bouche pour cacher l’absence de  solution à apporter sur toutes les priorités de nos concitoyens, pensant probablement que l’installation  de plus de caméras de surveillance permettra plus de justice sociale, donnera du travail à toutes celles  et ceux qui n’en ont pas, comme en « traversant la rue ».

Le taux de pauvreté à Lunel est de 26%. C’est près de 2 700 ménages de la ville qui vivent avec un  revenu mensuel inférieur à 848 euros.

Voici donc une nouvelle opération d’enfumage pour éviter de parler des véritables causes de tous les  maux de notre société. Il est regrettable que la nouvelle municipalité se prête à ce petit jeu malsain.

Pire, les annonces faites sur la délinquance sur le territoire de Lunel sont inexactes. Il suffit de regarder  toutes les statistiques qui démontrent que Lunel est une ville sûre comparée aux autres villes de  l’Hérault. Madame Rachida Dati ferait mieux de s’exprimer sur les déboires judiciaires de son ami  monsieur Nicolas Sarkozy qui a supprimé 13000 postes de policiers.

Une nouvelle fois, toute la population de Lunel est stigmatisée sur la base de mensonges construits  uniquement dans un but politique pour grappiller des voix au RN.

A l’inverse de toutes celles et ceux qui prônent la division, nous appelons les Lunelloises et Lunellois à  se rassembler pour défendre leur ville, forte de son histoire et de sa pluralité.

La France Insoumise de Lunel

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Conseil Municipal du 26 juillet, « la rentrée qui s’annonce sera placée sous le signe de la protection des habitants »

Ce lundi 26 juillet 2021, 77 affaires étaient à l’ordre du jour du Conseil Municipal de Montpellier, réuni en « présentiel », mais en jauge limitée et sans présence du...

Sète : Soirée hommage à Manitas de Plata, samedi 7 août

Le rendez-vous est fixé samedi 7 août au Théâtre de la Mer pour une soirée hommage à Manitas de Plat. Un belle soirée en perspective en compagnie du soliste, et...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.