En septembre dernierle suicide d’une étudiante transgenre hébergée en cité universitaire à Montpellier a mis en lumière la question des discriminations institutionnelles dont sont victimes les personnes transgenres. Notre interpellation de la direction du CROUS et la forte mobilisation à la suite de ce drame, fortement médiatisées, ont permis la mise en place d’un groupe de travail sur cette thématique. Avec les élu-e-s étudiant-e-s du conseil d’administration du CROUS et des associations LGBTQI+, le SCUM a participé au groupe de travail qui s’est réuni d’octobre à décembre, et qui a abouti à une première avancée : la mise en place d’une procédure de changement du prénom d’usage, ouverte aux personnes majeures et mineures.

Grâce à cette avancée, les personnes qui le souhaitent pourront avoir leur prénom d’usage pour l’ensemble de leurs démarches administratives au sein du CROUS et ne seront plus mégenrées lors des communications avec cette administration.

Ce premier pas ne nous fait pas oublier que du chemin reste encore à faire, que ce soit au CROUS comme dans d’autres administration, afin d’améliorer leur rapport aux étudiantes et étudiants. Nous continuerons à nous mobiliser en ce sens.

 Faire sa demande de changement de prénom d’usage en 4 étapes :

  1. Envoie un mail avec comme objet « prénom d’usage » à referentegalite@crous-montpellier.fr , en indiquant ton numéro étudiant, ton ancien prénom, ton nom, et ton prénom d’usage.
  2. Une référente égalité te fixe un rendez-vous (présentiel, visio, ou téléphonique).
  3. A l’entretien, tu devras amener ta carte étudiante, et la référente égalité te transmettra un formulaire à remplir.
  4. Ensuite, la référente égalité s’occupe de ton changement de prénom. De plus, elle t’informe des aides proposées par le CROUS, des procédures de changement d’état civil et des coordonnées d’associations LGBTQI+

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM

Partager l'article :