FO Gard (© Illustration)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

L’Union Départementale FORCE OUVRIERE du Gard appelle ses syndicats à participer à la manifestation organisée le samedi 19 décembre à 14h30 devant la Maison-Carrée à NÎMES. 

Aucun syndicaliste, aucun salarié ne peut rester indifférent quand ses libertés fondamentales sont remises en cause.

Plus celles-ci sont restreintes, moins le syndicat et ses militants peuvent jouer leur rôle de défense : sans libertés fondamentales, il n’est pas de syndicats libres.

Une énorme toile d’araignée est en train d’être tissée par les gouvernements successifs, textes après textes, pour paralyser l’action syndicale et l’étouffer jusqu’à sa mort. Lois, décrets et circulaires détruisant le code du Travail et les statuts des Fonctions Publiques, les systèmes de protection sociale collectives (chômage, retraites, santé, sécurité sociale), les libertés individuelles et collectives, droits et moyens syndicaux, droits associatifs. Tout y passe avec une accélération du processus au motif de la crise sanitaire.

Notre confédération rappelle que, dès le premier jour de l’examen de la proposition de loi dite de « sécurité globale », elle avait alerté contre l’utilisation de drones pouvant conduire à la surveillance de la population et à la mise en cause de la liberté d’aller et venir ou de manifester ou encore sur le risque de transfert de compétences régaliennes, faute de moyens, aux polices municipales et aux agences de sécurité privée.

FO rappelle qu’elle a dû interpeller, ces jours derniers, le gouvernement contre les décrets relatifs à la sécurité intérieure pouvant conduire à assimiler l’appartenance syndicale, le syndicat lui-même, aux impératifs de sécurité intérieure, de lutte contre le terrorisme et les violences urbaines.

C’est maintenant qu’il faut agir pour bloquer ce processus. Il en va de la responsabilité de chaque militant qui se réclame du syndicalisme libre et indépendant.

D’autant que les revendications essentielles s’accumulent. 

L’UD FO du Gard soutient ses syndicats des services publics et de santé pour que les mesures obtenues lors des négociations dites du Ségur soient appliquées au secteur du social et du médico-social et pour que se poursuivent les négociations sur la mise en œuvre des effectifs, moyens, conditions de travail indispensables dans le secteur de la santé et des hôpitaux.

L’UD FO du Gard exige que soient stoppées les réformes conduisant au démantèlement du service public, à l’image du projet Hercule dans le secteur de l’énergie, de la réorganisation territoriale de l’Etat et des fermetures et suppressions de services et de classes.

Alors que dans de nombreux secteurs, les salariés sont privés d’activité du fait des mesures prises en raison du contexte sanitaire, l’UD FO du Gard apporte au quotidien son plein soutien aux mobilisations contre les plans de suppressions d’emploi et appelle à nouveau à ce que les licenciements et suppressions contraintes d’emplois soient interdites dans un contexte où des aides publiques massives aux entreprises sont mises en œuvre.

PARCE QU’IL Y A URGENCE, MANIFESTONS ENSEMBLE SAMEDI 19 DÉCEMBRE

Rendez-vous à 14h30 devant la Maison Carrée à NÎMES

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Lodève : parcours culturel, l’Art Urbain à la rencontre du public

Toujours avec LineUP, le projet : « Le Musée dans la rue » se poursuit à Lodève. Un lieu d’art, un musée, une galerie s’associent aux parcours de découverte du Street-Art proposés...

Régionales 2021 : Carole Delga dévoile ses porte-parole

Lancé le 10 mai dernier, l’appel au rassemblement de la gauche écologiste et citoyenne d’Occitanie réunit aujourd’hui plus de 1300 soutiens. L’appel a été  lancé par le Parti Socialiste, le...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES