[Communiqué de presse] On recule pour mieux sauter !

Assemblée générale des Gilets Jaunes du Languedoc (CR Illustration)

Chers amis,

Suite des décisions de l’AG régionale, nous avions prévu de nous revoir pour une école populaire GJ  le 6 décembre. Il nous paraît difficile de maintenir à cette date au vu de la situation.  

Pour autant, nous savons tous que tout va craquer. Le rejet du gouvernement est général. Les GJ le  savent mieux que les autres.

  • Non ce gouvernement qui a envoyé les CRS nous réprimer, ne cherche pas notre santé, mais  sa survie
  • Non le confinement n’est pas là pour nous sauver, mais pour sauver ce gouvernement – Oui, il aurait fallu ouvrir des lits d’hôpitaux, plutôt que de continuer à les fermer, car l’hôpital  est saturé du fait de la fermeture de 75 000 lits en 30 années d’austérité
  • Oui, il faut laisser les petits commerçants ouverts, pour éviter qu’Amazon ne rafle la mise de  Noël
  • Oui, il faut laisser les médecins prescrire ce qu’ils veulent ; à ce sujet, nous sommes  nombreux à apercevoir des conflits d’intérêts dans la commande pour un milliard d’euros  d’un médicament d’un géant américain, quand l’hydroxychloroquine est vouée aux gémonies  par les pitbulls du gouvernement ;
  • Oui, nous avons besoin de réindustrialiser, pas de délocaliser pour avoir de la main d’œuvre  moins cher et augmenter les profits
  • Oui, il faut des masques dans les hôpitaux, eux qui en ont tant manqué, et ne pas l’imposer  quand on sort se promener au grand air

Gilets jaunes, nous sommes aussi nombreux qu’au début, même si nous ne sommes plus tous sur les  ronds-points. Aux causes qui nous ont fait descendre se sont rajoutées toutes les autres, dont la  gestion de la crise.

Pour toutes ces raisons, nous reculons, mais c’est pour mieux préparer la suite.  Aussi, dès que ce sera possible, nous reprendrons la réalisation de l’objectif fixé par l’AG Régionale.

On lâche rien !
A très bientôt,
Le comité de suivi