La Chine et la Russie ont annoncé ce lundi attendre les résultats officiels de l’élection présidentielle américaine avant de féliciter le vainqueur déclaré par voie de presse : Joe Biden.

Multiplication des recours en justice par les équipes de Donald Trump, pour tenter d’obtenir un nouveau décompte des voix dans plusieurs États dits décisifs, la Chine et la Russie ne félicitent pas Joe Biden pour le moment. Donald Trump a refusé pour l’heure de reconnaître sa défaite. Pourtant Joe Biden a franchi quatre jours après le scrutin du 3 novembre, le seuil des 270 voix au collège électoral indispensables pour devenir président des États-Unis.

Le président chinois Xi Jinping et le russe Vladimir Poutine ont donc décidé de garder le silence. En revanche, de nombreux dirigeants en Europe, notamment Emmanuel Macron ont adressé leurs félicitations au président élu : Joe Biden.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, lors d’une conférence de presse a déclaré : « nous avons pris acte que M. Biden a proclamé sa victoire […] Nous comprenons que le résultat de l’élection présidentielle américaine sera déterminé conformément à la loi et aux procédures américaines. » Du côté du porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov il a été indiqué, que Vladimir Poutine préférait attendre l’annonce des résultats officiels, avant de faire tout commentaire.

À noter : Andrés Manuel López Obrador, le président mexicain avait lui aussi annoncé samedi qu’il ne féliciterait pas Joe Biden, tant que les contestations judiciaires menées par Donald Trump ne trouveraient pas de conclusions.

VOIR AUSSI, USA, Biden élu, Trump : « you’re fired »