C’est une première en 94 ans, la chaine de magasins Marks & Spencer accuse une perte. Une situation financière inconnue depuis 1926. L’épidémie de coronavirus a notamment impacté les ventes de vêtements.

La chaîne de magasins forte sur le territoire britannique, a annoncé une perte avant impôt de 17,4 millions de livres, sa première perte depuis son introduction en bourse en 1926.

Les actions Marks & Spencer ont chuté de 57% cette année. Le groupe a indiqué que le nouveau confinement de quatre semaines qui débutera jeudi au Royaume-Uni, aura forcément un impact sur les ventes et les résultats dégagés par l’habillement et les articles ménagers.

À noter que Marks & Spencer a tiré profit de sa récente alliance avec Ocado, un supermarché numérique britannique qui se définit comme : « le plus grand détaillant d’épicerie en ligne dédié au monde ». Ce « mariage » permet à M&S de développer sérieusement la présence de ses produits alimentaires en ligne.