Haut Languedoc : Un groupe local de bénévoles pour participer à la protection des chauves-souris

Illustration (CR Charlotte Roemer)

Le Groupe Chiroptères Languedoc Roussillon (GCLR) et le CPIE du Haut Languedoc ont décidé de s’associer pour créer un groupe local de bénévoles.

VOIR AUSSI : Covid-19 : Le CHU de Montpellier adapte son organisation

Le groupe local a pour objectif de participer activement à la protection des chauves-souris, sur le territoire du Parc naturel régional du Haut Languedoc.

Le Parc naturel régional du Haut Languedoc accueille 27 espèces de chauves-souris.

La Chauve-souris, mammifère protégé depuis 1976, reste mal connue. Insectivore et mangeant deux tiers de son poids par nuit, la chauve-souris s’avère être un véritable régulateur des populations d’insectes ravageurs.

Le Parc naturel régional du Haut Languedoc accueille 27 espèces de chauves-souris sur les 35 espèces présentes en France et notamment des espèces rares comme le Murin de Capaccini, le Minioptère de Schreibers et le Rhinolophe Euryale.

Comment participer ?

Un adhérent du GCLR et du CPIE du Haut Languedoc, Rodolphe Majurel propose de former ce groupe de bénévoles pour apprendre à les connaître, et s’engager dans des actions de sensibilisation et de préservation comme l’opération « SOS Chauves-souris », ou mener des inventaires et des suivis de colonies ou encore sensibiliser le grand public à leur protection.

Une première réunion est déjà prévue, le jeudi 15 octobre à 18h au centre culturel au Fil des Arts à Prémian.