[VIDEO] Covid-19 : « On est en train de confiner notre vie sociale et notre vie démocratique »

Serge Ragazzacci, secrétaire départemental de la CGT (34) (CR AM)

[VIDEO] Pour Serge Ragazzacci, secrétaire départemental de la CGT (34), les mesures préfectorales de lutte contre la pandémie ne passent pas.

VOIR AUSSI : [VIDEO] Montpellier, manifestation intersyndicale : « on veut créer 4 millions d’emplois »

Dans un courrier adressé au préfet de l’Hérault, le secrétaire départemental de la CGT réagit aux dernières mesures annoncées dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, explications :

« La circulation du virus appelle à la fermeture des bars à 22h, mais les salarié-es malades, les salarié-es vulnérables doivent retourner travailler ».

VOIR AUSSI : Hérault : Zone alerte renforcée, la Préfecture précise les mesures

Pour l’antenne départementale de la CGT, si « nous souffrons dans les hôpitaux d’un manque de lits, de moyens et de bras », « ce sont les conséquences des politiques de rigueur qui nous ont conduit dans cette impasse ».

En pratique, l’organisation syndicale reproche notamment un manque d’information, « le CHU a été dans l’obligation de passer en phase 1 du plan blanc car il est confronté à 25% d’absentéisme ». « Nous dénonçons ces notes de services envoyées aux hospitalier-es leur demandant de poursuivre leur travail s’ils jugent avoir des symptômes faibles et dans l’attente du résultat des tests ».