[Communiqué de presse] Laïcité : non au mille-feuille législatif, oui à la loi 1905 !

Illustration France insoumise (CR LFI)

La France Insoumise réaffirme son attachement aux principes de la laïcité tels  qu’ils sont définis par la loi de 1905 : liberté de conscience, séparation des institutions publiques et des organisations religieuses, égalité de tous devant la loi  quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions. 

Pour être forte, la laïcité ne doit pas être à géométrie variable.

C’est pourquoi, les principes de la laïcité doivent s’appliquer à toutes les religions sans exception. Pour cela, nous demandons :

  • La fin des subventions aux associations qui exercent une activité cultuelle.
  • La réaffectation pour les écoles publiques des subventions qui sont versées aux écoles confessionnelles au-delà des obligations prévues par la loi.
  • La mise en place d’un audit sur les bâtiments publics municipaux alloués aux institutions religieuses.
  • La fin de la participation des représentants de la République aux cérémonies  religieuses.

La charte proposée par la mairie de Montpellier qui s’inscrit dans la droite ligne  philosophique de la loi sur le séparatisme proposée par le gouvernement Macron, se fait silencieuse sur toutes ces questions.

Cette charte qui ne vise qu’à exagérer des périls pour en tirer une posture morale  et/ou un bénéfice électoral, est inutile : la loi de 1905 sur la laïcité et la loi de juillet  1901 sur la liberté d’association, encadrent déjà parfaitement les droits et obligations des associations, encore faut-il en appliquer les dispositions !

Plutôt que d’élaborer un énième texte sur la laïcité, la France insoumise demande  que la laïcité soit mise en œuvre avec la même constance à tout le monde, à  toutes les religions.

La France insoumise Montpellier